c’ est le dernier scandale venu d’ une députée «  en marche  ( en chaussons Balenciaga....lol)» se plaignant que, dans le privé, elle gagnait 8000 euros par mois

bien sur, de tels propos ont de quoi horrifier, surtout quand je me souviens d’ un poseur de collets que les chasseurs m’ ont fermement amené ; aprés lui avoir reproché la cruauté du procédé et l’ avoir adjuré de prendre un permis et de rejoindre la compagnie de chasse, laquelle ne parvient plus à contrôler les populations de gibier, ce pôvre homme, en larmes m’ a confessé qu’ étant chômeur, c’ était là le seul moyen pour servir de la viande à ses 4 enfants…

inutile de dire qu’ il fut reconduit chez lui avec un sanglier fraichement abattu...la part de Dieu ( tradition d’ honneur des chasseurs)

en outre, dans une asbl d’ insertion française, j’ entendis un jour un salarié hurler comme un putois que l’ on lui avait supprimé son aide au logement ; avec son salaire, il avait de quoi !!!

en fait, derrière le scandale, il y a une particularité franco française

on ne paye pas ses impôts à la source, et l’ état en est réduit pour savoir ce qu’ on gagne d’ attendre la déclaration de revenus

ce qui fait que cette députée, effectivement perçoit un traitement de 5 000 euros par mois, mais paye ses impôts sur son revenu de l’ an dernier, où, dans le privé, elle en gagnait 8 000 ; ce qui explique des difficultés transitoires, sans compter qu’ ele était habituée à un train de vie assez dispendieux;quant à avoir une consignation de prévoyance chez le percepteur, ceux qui l' on eue savent à quel point le trésor public refuse de l' imputer quand nécessaire!!! 

elle eût été mieux avisée de dire que son passage à la députation, avec un moindre revenu, l’ avait mise dans la gêne plutôt que de vouloir faire du sensationnel

quant à ce pauvre salarié en contrat aidé, c’ est un ancien artisan lequel, ayant dù cesser son activité s’ est retrouvé au RSA, puis a accepté de ramasser nos papiers perdus pour subsister

seulement, le service d’ aide au logement a compté son aide sur le revenu de deux ans avant

et ce système est particulièrement préjudiciable à ceux qui alternent des périodes de prospérité et d’ autres de misère ( de nombreux travailleurs précaires)

eh bien, madame la députée, puisque vous aimez les réformes, en voilà à proposer d’ urgence et de salubrité publique

aprés tout, c’ est pour faire avancer de telles nécessités législatives que le peuple vous paie votre traitement !!!

quant au braconnier par nécesité, il a bénéficié d' un emploi d' insertion de garde chasse, retrouvé une situation

et il est maintenant le secrétaire de la société de chasse ( et le sixième et dernier fusil de la commune)