donc, suite à ce papier de Laeticia ( le corps, la maison, l' esprit), laquelle fait mariner dans du vinaigre ses eaux de mandarines pour obtenir un parfum ménager

suite à cette réalisation de Brin de Mélisse, laquelle en use également avec ses  écorces d' oranges et obtient un rinçage démêlant

j' ai voulu tester également le vinaigre au zeste d' agrumes

toutefois ,soupçonnant que ce soit la pectine qui confère le coté démêlant à ces vinaigres( d' aillleurs, on extrait la pectine des zestes d' agrumes par bouillage en milieu acide)

mais, dans les agrumes, les oranges et mandarines plafonnent à 3% de pectine, alors que le citron titre couramment 20%

donc, je me suis rendu dans une épicerie bio, et y ai acheté un citron; je l' ai épluché, et j' ai émincé le quart de la peau dudit citron

émincé que j' ai mis en bouteille en compagnie de 30 cl de vinaigre blanc

les zestes au départ surnageaient, puis ont progressivement coulé en prenant pour la couche blanche un couleur translucide, ce process ayant pris 3 semaines

 

et, hier, me lavant les cheveux, je me suis servi de ce vinaigre au zeste de citron pour faire un dernier rinçage ( 1 cuillère à soupe pour 30 cl d' eau tiède-chaude)

résultat, démêlage humide assez facile, cheveux bien individualisés

au séchage, cheveux trés légers, et assez brillants ( autant qu' avec le spray de feuilles d' hibiscus syriacus) et un certain glissant

ce matin, démêlage au saut du lit bien chaud: je ne sais pas pourquoi je parle de démêlage, car emmêlement il n' y avait point...

décidément, les issues de consommation de fruits  ont bien des vertus, et il faudra essayer un vinaigre d' épluchures de concombres que Laeticia récupère  pour faire ses masques...lol