le grimoire du chamane

hors Europe: compositions suspectes

la loi américaine prescrit l'affichage sur les produits cosmétiques de la liste inci des ingrédients

mais elle autorise également les fabricants à omettre les composants relevant du secret industriel

dans ces conditions, la composition de tout cosmétique américain devient suspecte d'omission, et il ne me viendrait pas à l'idée d' en utiliser

en Europe, des dispositions existent également, mais le fabricant doit faire figurer en fin de liste  cl suivi de 5 chiffres; là aussi, méfiance

mais on ne peut pas cacher par simple omission

je vous invite donc, si vous voulez un produit fabriqué aux states, à l'acheter sur un site en union européenne, l'importateur étant tenu de se conformer à la loi européenne et bien sur de ne pas acheter sans connaitre la liste inci

Posté par chamanedaniel à 23:10 - Commentaires [7] - Permalien [#]


qui suis je?

 

DSC_8782

 

d'abord ,comme Polnareff, je suis un homme

un vieux c... de 59 ans, pardon 62 ( nom de D... ça passe !!!) chevelu de chez chevelu

un écolo convaincu, titulaire d'un certificat de spécialisation en agriculture bio

un contestataire de la consommation, fidèle de l'Egli$e de la Tré$ $ainte Con$ommation

insatisfait chronique de l'offre de produits capillaire, j'ai parcouru et expérimenté de nombreux grimoires pour développer mes propres recettes

et j'ai débordé....

 

je vous demande par avance pardon de souvent jurer par le Grand Matou (le dieu de mon maitre, le chat Mickey)

 

vos commentaires seront les bienvenus, partant du principe que l'on progresse par les idées des uns sur les réalisations des autres

Posté par chamanedaniel à 01:43 - Commentaires [26] - Permalien [#]

20 septembre 2018

teintures " bio" et abattage: scandalisé !!!

d' abord, passant par le magasin Naturalia de Lille Wazemmes, je suis tombé sur un rayon bien fourni de colorations capillaires

bien sur, des colorations Logona sur base de henné ( lawsonia inermis), tout à fait bio

mais également des colorations Beliflor, Herbatint et Les 3 Chênes

et là, surprise: la liste inci est en plusieurs pavés: crème colorante, révélateur, shampoing et baume

la

les 3 chenes

composition du baume colorant de chez les 3 Chênes ( pas de shampoing chez eux...)

oleamine, ethanolamine, phenylenediamine, chlororesorcinol, c' est tout à fait une formule pas trés bio de coloration chimique d' oxydation

chez Beliflor

beliflor

malgré tous les " sans", c' est du même tonneau !!!

chez Herbatint

herbatintcaptures provenant du site de chez Naturalia

là encore

vous trouvez normal de voir ça dans un magasin " bio"? autant vendre du Loreal ou du Schwarzkopf !!!

d' ailleurs, on reconnait les colorations d' oxydation : la liste inci est divisée en pavés concernant lesdifférents produits, et, dans " révélateur", on trouve " hydrogen peroxyde"

et je vous renvoie à cet excellent papier de Miss Petits Produits

 

ensuite, s' est ouvert le procès de l' abattoir de Mauleon, dont les images de pendaison d' un animal non étourdi avait horrifié la France entière s' est ouvert

Maltraitance animale : ouverture du procès d'un abattoir à Pau

 chaine yt de Euronews

bien sur, les associations de défense animale se sont constituées partie civile ( c' est bien leur but social...)

mais également les syndicats d' éleveurs; ils sont conscients que leurs bêtes seront tuées pour fournir la viande, mais escomptent, en confiant ce sale boulot à des professionnels, que leurs animaux bénéficieront de la moindre inhumanité à ce dernier moment !!!

de même que les particuliers faisant abattre " à la taxe" ( on amène sa bête vivante, et on récupère les morceaux mis en caisse)...

mais manque le syndicat des bouchers; et pourtant , de telles vues ne sont pas une publicité pour leurs commerces; d' ailleurs, le mien est identiquement terrifié par ces images, disant que les sadiques doivent être exclus de la boucherie !!!

 il est vrai que ces estimables artisans ont autre chose à faire: menacer les végans  de faire du grabuge à leurs réunions...

18 septembre 2018

doctine d' emploi des huiles selon Bernardine l' Ermite

j' avais récemment relaté une conversation entre cette sympathique youtubeuse et mademaiselle Christine

or, Bena n' est pas trop partisane d' utiliser l' huile sur cheveux encore mouillés, et nous livre sa doctrine d' emploi

Je ne vois pas trop comment un corps gras peu dessécher le cheveu, sauf en l'imperméabilisant contre une hydratation ultérieure, si on applique l'huile "à sec" ?... Pour ma part, j'applique souvent de l'huile "à sec" quand mes cheveux font paille en été. Bien entendu, je ne l'applique pas pour "hydrater" mon cheveux (puisque une huile ne contient pas d'eau), mais pour assouplir la kératine, comme on mettrait une graisse sur du cuir pour l'empêcher de craqueler. Or personne ne mouille un cuir avant d'y appliquer une graisse. Un corps gras sur de la corne contribue aussi à maintenir sa souplesse, même si on n'a pas mouillé la corne au préalable. Bien sûr, c'est encore mieux si on peut appliquer le corps gras lorsqu'on vient juste de laver ses cheveux et qu'ils sont encore légèrement humides, tout comme il est plus efficace de graisser sa peau juste au sortir du bain, ce que je fais autant que possible.

Personnellement, je ne pense pas que le corps gras lui-même puisse dessécher le cheveu. Ce que j'ai constaté par contre, c'est qu'un corps gras appliqué sur le cheveu se combine au sébum et le rend beaucoup plus mobilisable lors d'un lavage. Du coup, le cheveu peut ressortir du lavage qui s'ensuit véritablement décapé (ça m'est arrivé au début !). D'autant plus que si on met trop d'huile, on risque de faire des shampoings trop musclés aussi, en voulant l'éliminer. L'usage des huiles est une alchimie subtile ! Je n'applique personnellement jamais d'huile sur cheveux "mouillés" (l'huile n'adhère pas sur l'eau) mais sur cheveux aux 3/4 secs (donc encore légèrement humides). J'en mets une très petite quantité qui me fait à peine les mains grasses, et je passe mains et doigts dans les 2/3 inférieurs de ma chevelure seulement, en insistant sur les pointes. Ensuite je répartis à la brosse de sanglier pour ne pas avoir de mèches à l'aspect huilé.

Pour info, cher Chamane, je viens de découvrir l'incroyable affinité de mon cheveu avec le beurre de karité ! Ce truc vaut toutes les huiles du monde !! C'est une graisse assez compacte et collante, qui ne fond pas facilement (même par les étés à 35°C qu'on commence à avoir) et que je n'imaginais pas pouvoir appliquer sur mes cheveux sans la faire carrément fondre au préalable ou la mélanger avec une huile plus légère. En fait, je l'utilise d'habitude seulement sur ma peau, en sortant de la piscine. Or un jour il faisait si chaud et sec que j'ai terminé mon application en essuyant mes mains dans mes cheveux. J'étais à bicyclette et je déteste rouler avec les mains grasses. (Vous voyez à quoi me servent mes cheveux, mdrrrr). Je n'avais rien d'autre à mettre sur mes cheveux ce jour-là car j'avais oublié mon monoï à la maison. Juste ce pot de beurre de karité bien compact. J'ai tout d'abord failli m'en repentir, car mes cheveux (qui étaient en train de pailler à vue d'oeil au soleil) en sont ressortis tout poisseux-cireux (exactement comme après un lavage au savon sans rinçage vinaigré !) et je pensais devoir les relaver en arrivant chez moi. Mais là, ô miracle : une chevelure de vahiné s'est déployée quand j'ai défait ma tresse !! Un soyeux de folie ! ^^ Du coup, j'ai retenté la fois suivante, et rebelote ! :-D Cela fait maintenant deux mois que je l'utilise sur mes cheveux, et il n'y a jamais eu un seul couac. Je l'utilise aussi bien sur cheveux humides, après lavage, que sur cheveux secs, pour restituer de la souplesse et diminuer les frisottis. Le cheveu devient chaque fois ultra soyeux, sans aucun aspect gras. Et ce que j'apprécie aussi : avec plus de corps (= un tombé plus "lourd") sans aucune impression désagréable de "build-up" ! Bref, une tuerie, ce truc !... Je vais en parler dans ma prochaine vidéo sur l'huilage, qui portera sur le "light oiling". Il faut que les désespérés du cheveu sec essaient ça, lol.

trés chère, il y a une différence de structure entre la peau ( le cuir) et le cheveu humain: le cheveu se constitue d' une tige de cellules cornées , elles de l' extérieur n' étant tenues que par le haut, alors que la peau, ce sont des cellules alignées tenues par un réseau de collagène, et que le cuir craque du fait de la dégradation du collagène ( liée à des microorganismes en présence d' eau); le gras y reste en surface)

Résultat de recherche d'images pour "cheveu au microscope"vue microscope d' un cheveu; origine :

femina.fr

Décellularisation pour la médecine régénérative

et je constate qu' elle utilise  l' huile avec parcimonie et sur cheveux encore humides pour sceller l' hydratation, et, effectivement, un excès de gras empêche de réhydrater le cheveu aprés l' inévitable évaporation de l' eau contenue dans la fibre

pour ce qui est des cheveux " pailleux, je pense qu' elle utilise les qualités lubrifiantes des huiles, ce qui fait effectivement disparaitre le coté rèche

et je note avec intérêt son témoignage au sujet du beurre de karité, lequel est un beurre " mou" en non cassant ( comme le beurre de cacao), ce qui vient de la forte présence d'  oleine ( 41%); d' ailleurs, si le mien n' avait pas une odeur certaine, je l' aurais utilisé pour mon aprés shampoing solide ( on en trouve du désodorisé à 2;90 euros les 100 ml, frais de port 2 euros chez aroma-zone)

décidément, cette chère Béna est une source de conseils venus de l' expérience...

Posté par chamanedaniel à 19:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 septembre 2018

test d' aprés shampoing solide au BTMS

je vous avais mis le lien sur la recette d' aprés shampoing solide de La Tignasse Aveyronnaise, ce genre de formule étant à faible consommation, et embarquable dans les aéronefs, soit environ 11g de BTMS pour 10g de beurre de mangue et 5 g hv coco, et quelques ajoûts

sur ce, je me suis renseigné chez Google, et j' ai trouvé une recette dont la base était: BTMS 3 parts, beurre végétal 2 parts et huile de coco 1 part; malheureusement, Google refuse de m' en redonner la référence...( une habitude chez cet oiseau!!!)

donc, j' ai mis à fondre 30g de BTMS, 20g d' huile de coco hydrogénée et 10g d' huile de coco, que j' ai logé en 2 moules à muffin, et réservé 10 mn au congélateur; quand Catherine m' en donnera des nouvelles, vous aurez l' avis d' une rapunzel à cheveux assez lisses..lol; la dureté de ce solide venant également des 22,5g d' alcool cetearylique contenus dans le BTMS acheté chez AZ

mes cheveux devenant quelque peu difficiles à démêler le matin, j' en ai appliqué sur une main que j' ai ensuite rincée dans 2l d' eau

j' y ai trempé la brosse pour me coiffer: difficultés à démêler, pas mal de cheveux sur la brosse

mais, aprés séchage, un excellent démêlage, et plus aucun noeud

 

m' étant shampoinné, j' ai passé en une seule passe légère sur les longueurs l' as solide; au rinçage, des tifs bien démêlés, et sans difficulté sous la brosse; j' ai également l' impression que ce produit me survivra, au vu de sa faible consommation..lol

mais un séchage un peu long ( 90 mn) et des extrémités assez sèches; je pense à une neutralisation entre un petit reste de shampoing qui a migré  et le BTMS ( il m' a suffi d' un passage de la brosse trempée dans la solution sans rinçage que j' avais conservée)

ainsi que les tifs extrêmement légers et soyeux; que demande le peuple?

à noter que ce résultat avait été constaté par l' auteure de la formule dont je suis parti ( la première fois, elle avait insisté, et ses cheveux étaient sortis un peu lourds)

je me suis servi d' huile de coprah hydrogéné car mon beurre de karité de chez Kruidvat a pris une certaine odeur, et que je me procure cette huile hydrogénée chez Lidl comme graisse végétale pour friteuses ( 3,69 euros le kg)

Posté par chamanedaniel à 19:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


14 septembre 2018

les bons conseils de Bernardine l' Ermite

en réponse à une spectatrice de ses videos, madame Christine qui confesse ses difficultés à la pousse de ses cheveux

arrivés à un niveau ils ne poussent plus et fourchent c'est desesperant je ne sais pas quoi faire :-( en tout cas les votres sont incroyables) peut etre dois je arrêter les brushing? pourtant je ne seche pas à une grande temperature

Bonjour Christine ! Merci pour votre gentil message et bienvenue par ici ! :-)

Il est vrai que je n'utilise absolument jamais d'engins chauffants sur mes cheveux. Par le passé, ceux-ci étaient beaucoup plus secs et fourchaient beaucoup. Je les lavais plus souvent, et avec des shampoings premier prix, sans regarder la composition. Je les séchais très souvent au foehn (sèche-cheveux), surtout l'hiver, ce qui les rendait hyper électriques, et je ne connaissais pas l'usage des huiles. J'allais aussi beaucoup plus souvent à la piscine et je n'utilisais jamais de conditionneur. De plus, je les démêlais avec vigueur, en tirant sur les nœuds sans me soucier que cela cassait les cheveux ! (Quand j'y repense !!) Donc je peux attester de la différence et de l'amélioration de la condition de mes cheveux que la prise de conscience de tout ceci a faite ! Si vos cheveux sont soyeux et fins, il est primordial de les traiter avec douceur, sans brusquerie, et si possible sans chaleur. Les brushings, jour après jour, "usent" la fibre capillaire en abrasant littéralement la surface du cheveu. De plus, on tend les cheveux sur la brosse et les exposant à un courant d'air (chaud, la plupart du temps), ce qui est extrêmement desséchant. Je pense qu'à la longue ça rend les cheveux encore plus fins par frottement et traction répétée, et cassants par dessèchement. Vos cheveux poussent normalement, mais comme ils se cassent à mesure, ils ne s'allongent pas. Il vous faut réfléchir à ce que vous voulez privilégier : la qualité de votre cheveux ? la facilité de coiffage ? Continuer les brushings n'aidera pas changer les choses, à mon avis. Mais vous pouvez déjà utiliser un produit pour protéger et nourrir vos pointes, si vous ne le faites pas déjà. Pour ma part, j'utilise des huiles naturelles. C'est super important que vos pointes conservent leur souplesse et leur élasticité pour qu'elles ne cassent pas. Ensuite vous pouvez aussi tailler petit à petit ce qui est abimé, et peu à peu votre chevelure va se renouveler : les vieux cheveux secs arriveront en fin de vie et seront remplacés au fil du temps par des cheveux "respectés" qui seront plus résistants à la casse, et du coup, pourront gagner en longueur. Pour obtenir une amélioration visible, il faut être très patient : ça peut prendre des mois, voire des années si vous continuez certaines pratiques néfastes. Il est vrai que le brushing donne du corps et de la tenue aux cheveux fins. Mais c'est précisément parce qu'il dessèche le cheveu, qui du coup est beaucoup plus raide. Si vous aimez explorer, vous pouvez regarder les tutos pour faire des boucles à froid (rag-curls et autres). Si vos cheveux manquent de tenue du fait de leur finesse, vous pouvez explorer les méthodes alternatives de lavage : l'argile verte ou le ghassoul donne une tenue de folie aux cheveux ! Il faut parfois pas mal de temps et d'essais de plein de trucs différents pour trouver ce qui nous convient. Mais en même temps, c'est plutôt amusant ! ^^ Bonne route avec vos cheveux ! ( texte de Béna)

bernardine ça lui a pas mal réussi origine photo chaine yt de Bernardine l' Ermite

effectivement, il faut un démêlage doux pour éviter la casse et l' usure prématurée, et éventuellement un léger huilage des longueurs

une technique est celle de Nouillémie: quelques gouttes d' huile dans les paumes mouillées, passer sur les longueurs aprés la serviette; mais ça gêne le brushing  ( le foehn électrique)

également un aprés shampoing en leave in et spray pour démêler et combattre l' électricité statique ( un as bien démêlant du commerce dilué à 10%, ça le fait mais penser à ajouter un conservateur, exemple cosgard 20 gouttes par 100 ml)

comme le dit Bena, démêler doucement, retirer la brosse ( à picots rigides) à chaque difficulté, puis reprendre un peu plus haut et doucement

et Bena, en bonne montagnarde a constaté que les cheveux sont plus deshydratés en hiver,du fait que l' air contient d' autant moins de vapeur d' eau qu' il fait plus froid, et qu' en le réchauffant, il devient ultra désséchant

également, pas trop de lavages; un shampoing une à deux fois de la semaine, ça le fait bien !!!

 le résultat en video... la cinquantaine et rapunzel !!!

Feeling the breeze in my hair ...

 

Posté par chamanedaniel à 19:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 septembre 2018

ingrédients: par voie orale, ou application locale?

suite à un papier consacré à la maison Myriam K, laquelle a sorti, entre diffiérents traitements cosmétiques, un complément alimentaire, la lectrice Moi m' a gratifié de ce commentaire: Bonjour,
Alors c'est quoi cette critique limite méchante ? Ne savez vous pas que l' acide hyaluronique, est aussi utilisé depuis des années pour les cheveux et leur hydratation ????? Franchement avant décrire des articles de la sorte, RENSEIGNEZ VOUS, sur les divers composants et leur efficacité

eh bien mademoiselle, l' acide hyaluronique, j' en ajoute fréquemment dans diverses crèmes pour effectivement doper l' hydratation; car sa propriété, c' est de se gorger d' eau, et donc d' hydrater, et ce, appliqué localement

je veux bien en manger, mais alors , le cheveu étant constitué de cellules mortes pourra difficilement en profiter, avant une pousse complète car le sang n' en pourra livrer qu' au bulbe, et encore si la digestion ne le détruit pas...

donc, on utilise en cosmétique les ingrédients de surface soit pour lisser, pour tendre, pour retenir de l' eau ou pour couvrir en général

c' est là l' usage de l' acide hyaluronique: rester en surface et retenir de l' eau

par voie orale, on fournit ce qui est nécessaire pour construire: les matériaux: glucides, lipides et proteines, ainsi que les micro nutriments ( vitamines et minéraux), dont éventuellement du MSM pour apporter du soufre organique

un acide aminé seul par voie orale sera insuffisant à faire reproduire une cellule; elle a besoin d' un ensemble équilibré d' acides aminés,ce que l' on trouve habituellement dans les produits animaux ( ou un mélange  cereales légumineuses pour les végétariens)

à chaque usage ses ingrédients et son mode d' administration

quant à Myriam K, je maintiens que des ajoûts dans son complément alimentaire relèvent du marketing ( comme chez nombre de ses confrères..)

et je l' invite à publier les listes inci de ses produits sur son site, en particulier celle de son lissage Français

même si je n' en partage pas les opinions; les nationalistes aussi ont le droit de savoir ce qu' on applique sur leur tête !!!

Posté par chamanedaniel à 19:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 septembre 2018

un shampoing "colle à tifs" signée Helvetia Natura

Helvetia Natura - Shampooing Doux Ylang Ylang 1Lorigine photo: greenwez.com

du moins ceux de la lectrice Pfedac: Mon seul problème, c'est un de mes bidons de shampoing, le Helvetia Natura à l'ylang-ylang, que j'aimerais finir mais qui est une catastrophe, il me poisse les cheveux comme pas un, alors qu'en temps normal mes cheveux ne poissent pas avec les champoings bio. J'ai vu que c'est sans doute dû à sa composition,

ainsi que ceux de Trompette, fidèle lectrice, commentatrice et documentaliste ( toujours la bonne référence, introuvable de chez introuvable...lol), laquelle l' a recyclé comme...lessive pour lainages et soieries

voyons donc ce qu' il a dans le ventre, ce shampoing kicollelestifs!!! inci: AQUA (WATER), COCO-GLUCOSIDE, COCO-BETAINE, BEHENAMIDOPROPYL DIMETHYLAMINE, PARFUM1 (ORGANIC ESSENTIAL OIL: CANANGA ODORATA2, CITRUS SINENSIS3), CITRIC ACID, POTASSIUM SORBATE, LIMONENE, BENZYL BENSOATE, LNALOOL, FARNESOL, BENSYL SALICYLATE4.

le coco-glucoside, c' est un ta non ionique trés moussant ( lamousskilave), le coco betaine, c' est le cocamidopropyl betaine, tensioactif amphotère; la plupart des shampoings qui poissent pas mal de chevelures contiennent un glucoside et le cocamidopropyl betaine; guère surpris

mais également, un tensioactifqui devient cationique en présence d' acide, cousin du conditioner emulsifier de chez AZ: le behenamidopropyl dimethylamine, associé à de l' acide citrique

quelle idée de l' associer à des ta de shampoing !!! d' autant que cette classe de démêlants couvrent le cheveu au rinçage, cequi emprisonne également les restes des autres tensioactifs...

autre question: ce shampoing bénéficie de la mention Nature et Progrés, laquelle, et la fiche de chez Greenwez le spécifie bien, exclut à la fois les tensioactifs amphotères et les cationiques; or les dimethylamines en présence d' acide se quaternisent bien ( voir fiche du cond emuls chez AZ), et , bien que provenant en partie de betaine, substance naturelle, le coco betaine est bien un tensioactif amphotère ou amphoténique

az

Tous les produits Helvetia Natura bénéficient de la mention Nature et Progrès.
Il s'agit de produits naturels, fabriqués de manière artisanale et biodégradables (sans agent anionique de synthèse, sans agent cationique, sans agent amphoténique, aucune matière synthétique n’entrant dans la composition des produits, tous les tensioactifs d’origine végétale étant issus de leur propre fabrication) origine: site greenwez.com

là, j' ai quelque difficulté à comprendre...

et merci, Trompette pour la référence vétérinaire concernant l' eau de javel dans les dermites atopiques des toutous et signalant des vertus antiinflammatoires aux applications cutanées de ladite eau de javel ( dilution à 0,5 pour mille), vertu que je confirme d' expérience

08 septembre 2018

controversée, mais bien utile; l' eau de javel

bien utile, car désinfectant universel ( aucune bactérie et aucune moisisssure ne lui survit), d' autant que, par sa formule NaClO, elle se dégrade spontanément en Nacl ( sel de cuisine) et oxygène monoatomique

et c' est cet oxygène qui, par ses propriétés ultra oxydantes lui confère sa vertu désinfectante; à noter que c' est le même oxygène actif que l' on retrouve dans l' eau oxygénée et le percarbonate de soude ( blanchissant en lessive)

on aimerait que tous les désinfectants ne laissent que des issues aussi inoffensives ( en particulier les quats, spécialité de la maison Anios)

sa synthèse se fait par électolyse du sel de cuisine, laquelle donne du sodium et du chlore gazeux; on réhydrate donc le sodium, ce qui donne de la soude caustique ( celle à fabriquer le savon) et de l' hydrogène ( pour les piles à combustible ), et on réinjecte le gaz chlore, ce qui donne l' hypochlorite de soude ( nom scientifique de l' eau de javel); il y a pire comme chimie...les organochlorés en particulier ( issus de molecules organiques et de chlore, sous produit de la soude)

toutefois, la consommation actuelle en France en est astronomique: 3,5 litres par habitant et par an !!!

pour ma part, je n' utilise qu' à peine un berlingot de 25 cl par an; car je l' emploie en spray pour les surfaces ou les toilettes ( 2 cl pour 500 ml), et le spray dure au moins 6 mois; le berlingot se complétant à 1 litre à l' eau pour donner une concentration à 9°cl

pour le lavage des sols, dans 3 à 5 litres d' eau, environ 1 cm3; car c' est en cours d' évaporation que la réaction  se fait, et on n' exige pas une totale désinfection ( ce n' est quand même pas l' hopital...)

mais également , cet été, lequel fut tropical, il m' a fallu en user sur des éruptions cutanées et des plaies probablement dues àune exposition au cagniard,et qui ne cicatrisent pas malgré tous les désinfectants usuels

pour ce faire, j' ai utilisé en rinçage quotidien de la peau une solution de 5 litres d' eau additionnée de 5 ml de javel à 9°cl, soit une solution à 1 pour mille; usage immédiat, séchage naturel; résultat: une exfoliation et un dessèchement des boutons et croutes en 24 à 48 heures

et je rappelle que nombre d' africains en sont réduits, pour rendre potable l' eau de leur puits, à ajouter à un seau d' eau 2 cl d' eau de javel ( 2 pour mille) et à attendre deux heures avant l' emploi

donc, cessons de jeter le bébé avec l' eau du bain, mais usons de tout avec parcimonie !!!

à cette adresse, un bon dossier technique

Posté par chamanedaniel à 19:41 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 septembre 2018

trouver un coiffeur pour cheveux longs homme dans un pays musulman

monsieur M, citoyen iranien et chevelu a posté sur the longhairs cet appel à l' aide

J'ai laissé pousser mes cheveux pendant 3 ans. Mais, maintenant,  je veux tout raser
La raison pour laquelle je veux le faire est que je vis dans un pays où les salons pour femmes sont séparés des hommes et où la plupart des coiffeurs homme (probablement tous) ne savent pas comment gérer les cheveux longs. Je sais que mes pointes de effilées remontent et vont finir même par atteindre la racine, mais je ne peux pas y faire grand chose.  et,après la douche, beaucoup d’enchevêtrement, beaucoup de poils  cheveuxdans la bonde et… le lissage brésilien est si cher et je ne peux pas me le permettre bien que je pense que cela pourrait résoudre ce genre de problème.

d' abord, ce monsieur, comme la majorité des habitants de pays musulmans a les cheveux assez bouclés; la tentation du lissage est forte, mais en fait, c' est de démêlant qu' il a besoin, les lissages ne faisant que massacrer à terme les plus belles chevelures

la tisane de noyau d' avocat en aprés shampoing serait susceptible d' améliorer son emmêlement et de détendre quelque peu ses boucles, sans le ruiner

effectivement, les barbiers de ces pays sont uniquement des tondeurs, et la séparation entre les sexes interdit à un homme de s' afficher dans un salon femmes

dans le cadre de la religion chiite, laquelle reconnait le " mariage temporaire", une coiffeuse célibataire ou divorcée peut se rendre chez un homme sans que la police des moeurs intervienne; on ne peut pas l' empêcher de coiffer son " mari" ( la consommation du " mariage" n' étant pas exigée)

dans les pays sunnites ( ou certaines banlieues européennes), c' est un peu plus difficile, un homme célibataire ne pouvant guère recevoir seul chez lui une dame, fut-elle divorcée

la solution est alors d' organiser la coiffure à domicile chez des parents ou amis où habitent des dames; officiellement, c' est soit un apéro ( au régime sec) où deux célibataires ont été invités ( il faut bien pour faire se rencontrer en vue de plus si affinités...lol), soit la coiffeuse est venue pour les dames de la maison...

maintenant, pour les pointes effilées de monsieur M, il vaut mieux qu' il revienne à un carré que de procéder à une tonte, laquelle, en repousse fera des pointes trés fines...et un akward stage interminable avant de pouvoir s' attacher les cheveux

quant aux tartuffes de tous poils, je leur conseille de combattre la saloperie humaine avant de s' occuper de la moralité obligatoire...

Posté par chamanedaniel à 19:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,