nous ne sommes pas, nous les chevelus au naturel , exempts de mythes pour la plupart hérités des temps où la chimie n' existait guère...

et la Haarbande ( association de blogueuses capillaires allemandes publiant chaque mois sur un sujet commun) s' y est attaquée, Wuscheline ( ci-devant rapunzel bouclée) en tête

 

les cheveux se renforcent en les coupant: antienne classique de tous les coiffeurs

malheureusement, les cheveux étant constitués de matière morte, ils auraient du mal de de renforcer ainsi ( ils poussent depuis la racine)

les seuls cas de coupe étant d' éliminer les extrémités trop fines ou de supprimer les fourches; on ne fait pas pousser lescheveux en coupant plus vite qu' ils ne poussent ( les figari qui préconisent le trim toutes les 6 semaines...)

la coupe à la pleine lune accélère la repousse

c' est encore un article de foi remis au goût du jour par certains figaros comme d' habitude, on invoque que, dans ce cas, la force gravitationnelle de la lune fera sortir du cheveu du crâne

admissible chez les Gaulois qui étaient animistes, difficile pour quelqu' un nourri de culture scientifique...

pour des cheveux en bonne sante, 100 coups de brosse par jour

il faut reconnaitre que l' impératrice Elizabeth Wittelsbach ( Sissi) ne se lavait guère les cheveux que tous les 6 mois, avec du jaune d' oeuf dilué dans du rhum; il lui fallait donc entre deux éliminer les excès de sebum et la poussière vers les soies de sa brosse ( en poils de sanglier)

en fait, frotter les soies, les refrotter pendant des années risque surtout d' abimer lescheveux ( pourquoi alors coucher sur une taie en soie et se faire une coiffure protectrice?

l' huile protège le cheveu

effectivement, une huile, c' est en mécanique un lubrifiant; mais à l' état de couche conséquente

or, pour éviter le cheveu " gras", vous la mélangez à des cires pour la garder solide, ou vous en êtes parcimonieux aprés lavage...difficile de lubrifier avec çà l' huile, c' est quelques gouttes pour sceller l' hydratation

maintenant, chez Schneeweissen ( Blanche Neige)

 le sèche cheveux est-il préférable au séchage à l' air?

non, sauf quand on doit sortir par temps froid ou trop humide; car alors, les cheveux ne risquent pas de sécher, et on risque de prendre trés froid... du bon sens, mais éviter les températures trop élevées...

on se lave plus vite les cheveux courts

pour le shampoing ou l' aprés shampoing, aucune différence; toutefois, éviter les produits laissant trop de gras, car, alors, le séchage risque de prendre la journée entière...

se laver les cheveux à l' eau froide les rend plus brillants

là, ça a la vie bien dure !!! il suffit de regarder leschevelures des asiatiques du sud est ou des brésiliennes lesquelles ont de eaux " froides" à 26°c minimum pour comprendre... en fait, il faut quand même éviter les températures trés élevées ( au delà de 40°c)

toutefois, les tensioactifs se dissolvent mieux à chaud et de nombreux complexes gras de produits capillaires ( y compris en bio) ne fondent pas en dessous de 33-35°c et auront alors du mal à couvrir les cheveux...

chez Braids Life

plus on a de produits de soins, mieux c' est...

avis partagé par les youtubeuses en " partenariats"...lol; toutefois, l' auteurs confesse avoir besoin s' un shampoing, un aprés shampoing, un réparateur de pointes aux proteines, un conditoneur en leave in et une huile capillaire en sus d' une crème de soin...

porter un foulard mène à la coupe ultra courte

tant ça massacre les cheveux; à la condition de le choisir en matière pas trop électrostatique, de ne pas le serrer comme une malade, il y a peu de risques; d' ailleurs, la Petite Gaby couche la tête couverte d' un foulard ( si son mari s' en accomode...lol)

il existe des aprés shampoings miraculeux pour les pointes

malheureusement, aucun produit ne fera réépaissir des pointes affinées, ni ne réparera les fourches; si ça éxistait, ce serait de la...colle extra forte , et bonjour le démêlage !!!