en juin 2014, la blogueuse belge Rosecocoon faisait une revue produit ( en lui trouvant une excellente valeur d' usage) du shampoing "avec conditioneur intégré" à la sauge et au zinc de John Master Organics ( une société tendance bio américaine)

 

ZC_product_1_1024x1024origine; le site de JMO

 

composition: Aloe barbadensis (aloe vera leaf juice) gel,* aqua (water), babassuamidopropyl betaine, decyl glucoside, disodium cocoamphodiacetate, glycerin, zinc gluconate, zinc salt, rosmarinus officinalis (rosemary) leaf/stem extract,* urtica dioica (nettle) root extract,* chamomilla recutica (chamomile) flower extract,* salvia officinalis (sage) leaf/stem extract,* equisetum hiemale (horsetail) leaf/stem extract,* lavandula angustifolia (lavender) flower/leaf/stem extract,* salix alba (willow) bark extract,* carica papaya (papaya) extract, yucca schidigera (yucca) leaf extract,* panthenol (vitamin B), allantoin (comfrey-derived), wheat amino acids, chlorophyll, riboflavin, sodium benzoate, potassium sorbate, vanilla planifolia (bourbon vanilla) fruit oil,* rosmarinus officinalis (rosemary) leaf oil,*salvia officinalis (sage) leaf oil*

aucun gras ajouté, mais du jus d' aloe vera pour l' hydratation

du decyl glucoside ( mousse de sucre), et deux amphotères: cocamidopropyl betaine et disodium cocoamphodiacétate, ansi que du jus de racines de yucca ( plante lavante traditionnelle des USA); le seul point d' achoppement avec les labels étant le disodium cocoamphodiacétate ( mais c' est pour les labels bio un gros mot), et je ne vois là rien qui puisse faire un aprés shampoing ( pas un pôvre quat) mais, en milieu acide, les tensioactifs anphotères deviennent démêlants

 

je suis allé ensuite sur le site de JMO, et voici la formule trouvée en fin 2018 du même shampoing: Water/Aqua/Eau, Sodium C14-16 Olefin Sulfonate, Cocamidopropyl Betaine, Decyl Glucoside, Sodium Chloride, Glycerin*, Citric Acid, Panthenol, Lauryl Glucoside, Stearyl Citrate, Aloe Barbadensis Leaf Juice*, Zinc Gluconate, Hydrolyzed Soy Protein, Sodium PCA, Allantoin, Babassuamidopropyl Betaine, Vanilla Planifolia (Vanilla) Fruit Extract, Pelargonium Graveolens Oil, Citrus Paradisi (Grapefruit) Peel Oil*, Citrus Aurantium Dulcis (Orange) Peel Oil*, Cananga Odorata Flower Oil*, Epilobium Angustifolium Flower/Leaf/Stem Extract, Wheat Amino Acids, Benzoic Acid, Disodium Cocoamphodiacetate, Salvia Officinalis (Sage) Oil, SD Alcohol 38-B, Riboflavin, Yucca Schidigera Root Extract, Achillea Millefolium Extract*, Salvia Officinalis (Sage) Leaf Extract, Rosmarinus Officinalis (Rosemary) Leaf Extract*, Urtica Dioica (Nettle) Extract*, Calendula Officinalis Flower*, Sodium Benzoate, Potassium Sorbate, Geraniol, Citronellol, Limonene, Caramel, Chlorophyllin-Copper Complex (CI 75810)

là, quelques changements: le jus d' aloe vera a bien diminué ( reculé dans la liste); le disodium cocoamphodiacétate a également diminué, deux glucosides dont le lauryl glucoside, lequel est un gélifiant lavant difficile à rincer, et le sodium C14 16 olefin sulfonate ( une graisse sulfonée...les ta d' avant 1940 !!!); en sus du cocamidopropyl betaine et de la mousse de babassu

mais du sodium PCA, lequel sert d' hydratant ( synthèse absolument naturelle à partir d' acide glutamique et d' eau...) et toujours aucun gras

il faut dire que le label " bio" USDA ( ministère fédéral de l' agriculture) tolère les ta sulfonés, et limite drastiquement les amphoacétates; quand on se nomme John Master Organics ( bio), on peut difficilement faire l' impasse sur ce label...

 

toutefois,  à la costumer's rewiew quelques protestations bien étayées

Je n'écris jamais de critique, mais je me sens tellement déprimé après avoir essayé le nouveau shampooing au zinc et à la sauge. Au début, je n'ai pas remarqué l'étiquette recouvrant l' ancienne liste INCI, c'est en fait après le lavage et le séchage que j'ai remarqué que les choses étaient différentes. Mes cheveux n'étaient pas aussi légers, nourris et propres. Au lieu de cela, il semblait lourd et gras avec une texture ressemblant à des résidus. Effectivement, lors de ma prochaine douche, j'ai remarqué sur la nouvelle liste d'ingrédients   des ingrédients qui ne correspondaient pas à ceux énumérés dans la liste sous cette étiquette

bref, un cas de poissage

Cela rend mes cheveux si secs que si je n'utilise pas de revitalisant, ils deviennent très difficiles à coiffer. Je ne ressentais aucune différence avec un shampooing à 5 $. ( et pourtant, aux USA, un shampoing de grande surface, c' est 10 fois pire que le pire en France...)

Le shampoing est bon en soi, mais il ne conditionne pas vos cheveux et pour un traitement plus hydratant, vous devez utiliser un après-shampoing. Donc, "2 en 1" n'a pas de sens ici.

Je suis déçu de la nouvelle formule de ce shampooing et espère qu’il retrouvera sa formule originale dès que possible.

j' aurais pù émettre en produits français la même demande 50 fois, tant il semble urgent pour les marques de changer une composition dès lorsqu' elle est efficace !!!

il est vrai qu' entre l' association lauryl glucoside et XXXpropyl betaine et une détergent sulfoné, c' était couru que ça poisse et ne démêle plus rien !!!

mais aucune marque ne démérite du bio en conservant quelques bonnes formules non labellisées au milieu de ce qui l' est !!!