origine wikipedia.org

quand je me suis intéressé aux box, je suis tombé sur tes sites au travers d' un savonnier labellisé slow cosmétique

tu es à la base un naturopathe, chroniqueur télévisuel sur les télés wallones, effectivement un peu le Jean Pierre Coffe des cosmétiques, et également le Pierrot de Lille desdits cosmétiques

(et d' ailleurs, vous pourrez retrouver pas mal de ses recettes sur lessentieldejulien.com avec les videos afférentes)

 

tu refuses les excès de la pétrochimie; là dessus, nous sommes d' accord, bien que je soutiens que l' on en a parfois besoin

tu as fondé un mouvement de slow cosmétique sur la base de tes livres; c' est éminemment respectable, d' autant que tu as compétence à ce faire

mouvement suivi par la création de l' asbl slow cosmétique, et d' en décerner la mention

 

mais là, j' ai du mal à suivre

j' ai du mal car existent déjà pas mal de labels et mentions bio, certaines trés exigentes comme Nature et Progrés

et que je ne comprends pas trés bien la façon de la décerner sur 80 critères notés par des bénévoles de l' association choisis, eux, sur je ne sais quels critères

c' est quand même moins précis et carré que d' envoyer un expert vérifier le respect d' un cahier des charges simple et bien compris de tous

 

mais, là où j' ai beaucoup de mal, c' est quand j' arrive sur un portail de commercialisation des produits ainsi labellisés

j' ai du mal avec la philosophie de l' asbl, laquelle est de limiter le rapport à l' argent au fonctionnement de l' association

et j' ai peur que ça finisse dans un petit comité de gens se connaissant bien... le commerce est une pente savonneuse !

 

 

d' autant que je ne trouve au catalogue aucun produit que l' on puisse qualifier de démêlant capillaire, alors que la base lavante que tu vends contient des amphoacétates, lequel ingrédient ne risque pas d' obtenir le BDIH

mais je te suis quand tu promotionnes des petits producteurs de toutes régions ( y compris du Nord, ce qui est rarissime)

 

et surtout, Julien, on a bien besoin de ta grande g... face aux industriels de la chimie !!!!