quand on tient un blog, c'est comme déposer une publication chez le marchand de journaux

c'est un acte public fait à destination de tous ceux qui veulent bien le lire; si l'on veut rester privé, on tient une newsletter sur abonnement

et il ne faut pas être surpris d' être reblogué; toutefois on peut attendre de ceux qui le font de mentionner la source (ça concerne aussi la presse écrite)

mais, bénéficiant d'un hébergeur, on a aussi accés aux outils d'administrateur, dont

l'autorisation préalable à publier les textes des lecteurs (fonction modération des commentaires)

ainsi qu'un outil statistique de son lectorat; bien sur, un totalisateur de visites depuis le début et par jour

les origines par pays des connections

comment ils sont arrivés sur le site

et leur parcours de lectures

ennemi juré de la censure, je n'utilise la modération des commentaires que pour ceux tombant sous le coup de la loi (je n' en n'ai pas eu besoin à ce jour); tous les 833 restent lisibles par tous

mes connexions moyennes varient entre 90 et 100 par jour, dont 1/3 déja connus; je les remercie tous d'avoir bien voulu me lire

ces connexions sont aux 2/3 françaises, 20% de suisse, belgique et canada et le reste trés divers et varié (jusqu'à la chine)

environ 1/3 de mes lecteurs arrivent directement, 2 à 3 par jour depuis des blogs d'amis et le reste suite à des demandes sur les moteurs de recherche

les sujets principalement lus concernent le bicarbonate, le savon et la farine de pois chiches; un peu de trafic provenant de Daniel Casanovas et Sirène Bio concernant le raw véganisme- même si j'ai heurté quelques susceptibilités-, ce papier sert à des personnes en interrogation sur ce sujet, et je n'ai pas perdu mon temps

 

 

internet me parait aller trés mal aujourd'hui; aucun rapport, bien sur, avec les votations...