c' est en substance l' arrière pensée de notre président déambulateur chronique, quand il ordonnait " Je ne veux plus de campements l' hiver prochain"

car force est de constater que l' appel au 115 ne débouche bien souvent sur aucune solution, et que l' habitude française est " n' importe quoi, sauf un domicile" !!!

à ce sujet, une start up française a créé avec un peu de plastique aluminisé et du polyethylène réticulé ( la matière des tapis de fitness) des abris individuels pour personnes sans toit; montage en 2 mn chrono...

 

origine iglou.fr
d' ailleurs, cette société a fait appel à du financement participatif pour financer des abris distribués à Bordeaux, et a couvert à 300% la souscription
ça tranche un peu avec la bienpensance associative qui s' abattit sur Serge Dassault car il avait ouvert une village d' abris isolés de montagne ( forme igloo, démontable produit par les usines Dassault)
au moins les sdf de Corbeil Essones ont-ils chacun in home individuel de 12 m2; beaucoup d' autres en sont à un carton de 2m2 entre deux expulsions manu militari !!!
maintenant, là où on parle beaucoup de tiny houses, voilà une forme et  une légèreté qui pourrait donner pas mal d' idées...
déjà qu' on trouve des abris de jardins dans cette forme..

Camping-pods

là, en désassemblant en quelques panneaux, on se rapproche de la législation du camping...

à cette adresse le site de monsieur de Raynal, créateur des abris iglou

article de Libé sur le village de Corbeil Essones

au fait, la gestion de ce problème pourrait peut être occuper des jeunes en service national, monsieur Macron....