atelier également consacré aux produits ménagers et offert par le service médiation culturelle de la communalité

à commencer par une lessive dosée à 50g/l de savon rapé et de 2 cuillères à soupe de bicarbonate par litre

bien qu' ayant utilisé une eau ultra chaude, la dissolution du savon acheté en paillettes fut bien longue, avec un dégazage du bicarbonate dù à la température de l' eau ( il est devenu du cristaux de soude)

et l' on se retrouve plutôt avec une crème trés difficile à mettre en bouteilles; c' est pourquoi l' utilisation du batteur à soupe s' impose, ainsi que de procéder dans un pot profond... et le dosage à 20g/l de savon me parait plus indiqué: il suffit alors d' en mettre deux fois plus dans la machine

le nettoyant ménager, quant à lui, est plus facile: pour un litre, mélanger à 25 cl de vinaigre blanc 10 gouttes d' he de tea tree et autant d' he de lavande, compléter à 1 litre au robinet; 100 ml par seau d' eau pour les sols

ensuite, aux cosmétiques ( de cuisine)

d' abord, une huile gommante: 2 cuillères à soupe de sucre en poudre, 8 cuillères à soupe d' huile d' olive; nom du grand matou, qu' est ce que ça gratte quand on frotte, et ça laisse les mains ultra grasses, malgré un lavage à l' eau et deux essuyages au sopalin !!!

ensuite, le baume lavable  pour la peau: 1 cuillère à soupe d' huile d' olive, i cuillère à café de jus de citron, 1 cuillère à café de miel et un jaune d' oeuf; battre le tout, appliquer comme masque, rincer; là, ça s' en va à l' eau en laissant une couche grasse, mais sèche

malheureusement, faute de conservateur, ça ne conserve qu' une semaine, mais, en le diluant à l' eau, on peut obtenir un bon masque capillaire avant shampoing

vous avez compris qu' il s' agit d' un atelier monté avec plus de bonne volonté que de moyens par des jeunes animatrices jeunesse, auxquelles j' ai laissé de la décoction de feuilles d' hibiscus ( avec du cosgard, elle) à pulvériser sur les cheveux avant le brossage humide

quant à la lessive, elle a pris en bloc dans la bouteille, et j' ai rajouté de l' eau pour tenter de la rediluer; c' est pour ça que je la dose à 20g/l

 

d' ailleurs, ayant additionné la dernière d' une cuillère à café de decyl glucoside ( base consistance), une couche épaisse en gel surnageait dans la marmite; ayant passé le batteur à soupe, j' ai passé par deux litres et rebattu ( dans un petit seau) avant de mettre en bidons; toutefois elle déphase toujours

la recette avec du produit vaisselle me parait plus appropriée