d' abord, le produit vaisselle, que l' on trouve en bio, mais pas donné: 2,75 euros les 750ml chez l' Arbre vert

je l' ai donc contretypé toujours avec des tensioactifs d' origine naturelle: 15% de lauryl glucoside, 5% de decyl glucoside et 0,6% de cosgard; il fait le job, même si les salariés des Ajonc ont tendance à avoir la main lourde  avec ( ils en consomment 750 ml en 15 jours...)

chez aroma-zone: base consistance ( lauryl glucoside) 9,90 le litre, mousse de sucre ( decyl glucoside) 4,90 les 250 ml, cosgard 2,90 les 30 ml soit 17,70 euros pour en faire 5 litres ( le reste de la base consistance, diluée à 15% fera un lavant pour les mains); faire le mélange avec de l' eau bien chaude au mixeur à soupe; la mousse de sucre, c' est pour les religionaires de la mouskilave)

donc 3, 60 euros le litre; on est dans les mêmes prix et on sait ce qu' il y a dedans..lol

pour la lessive, comme les savons "de  Marseille" actuels contiennent des géloses ( pour garder l' eau et épaissir les dilutions), j' en ai été réduit à fabriquer du savon de ménage à 0% de surgraissage, et à suivre ma recette habituelle: 5 litres d' eau bouillante, 200g de savon rapé, 270 g de bicarbonate de soude, bien mélanger au mixeur à soupe, ajouter 5 l d' eau froide, remixer

réserver quelques jours avant de loger en bidons, et bien mixer auparavant

donc, avec 250g d' huile de coprah hydrogénéé ( graisse à frites de chez Lidl à 3,69 le kg) et 148 g de lessive de  soude de chez Carrefour ( 30% pour 1,65 le litre), j' ai obtenu, aprés une semaine de cure 360g de savon de ménage ( 1,440 kg pour 5,40 euros !!!)

et, ayant oublié  la lessive plus d' une semaine dans la marmite, elle n' avait fait qu' une peau d' environ 2 mm d' épaisseur, laquelle , aprés moins d' une minute de batteur à soupe ( à mi hauteur du liquide) s' est totalement redissoute...

quant au prix de revient, il est , en comptant large, de 2 euros les.... 10 litres en lavant correctement, en cas de taches, ajouter au moment du remplissage 1 à 2 cuillères à soupe de percarbonate

je n' avais pas encore osé ce test du fait que l' eau de ville de Lille est encore moyennement calcaire ( 25°THT); mais, depuis qu' une unité d' osmose inverse à Loos a réduit de moitié ce taux de calcaire, preuve est faite qu' on peut s' y passer de chélateur

aprés ces propos bien austères, l' histoire bizarre du Tour de France

Alpecin, fabricant bien connu d' un shampoing à la cafeine pour faire pousser les cheveux s' est offert, grace aux ventes miraculeuses de ce produit le sponsoring d' une équipe cycliste

alpecin team origine photo: wikimedia.org

aucun chevelu à l' horizon...ça fait désordre !!!

en fait, un chevelu, il y en a bien un dans le peloton: Daniel Voss, italien du Sud-Tyrol, lequel court sous les couleurs de Bora-Hansgrohe en tant que " porteur de bidons" ( malheureusement, pas de photos récentes de presse disponibles sur le net)

espéront que cet estimable sponsor de la cosmétique fournira par confraternité quelques bouteilles de son shampoing activateur de pousse à monsieur Voss !!! ( ainsi qu' à la petite Marion, laquelle peine à en placer une entre ses confrères commmentateurs télé...)