et qui va, lui, faire plaisir à Mini

il me reste encore de la solution à 150g/l de sodium cocoyl  isethionate lubrifiée à l' huile de table (soya beans oil)

toutefois, elle n'est pas la plus performante au démêlage; la formule avec sodium cocoyl glutamate est meilleure

 

donc, je me suis lavé les cheveux en en usant sur le cuir chevelu; et, pour essayer d' hydrater les longueurs, je les ai passées au savon de marseille

je plussoie avec Mini; le démêlage fut plus aisé (aucun besoin d' aprés shampoing) à peine une dizaine de cheveux partis au démêlage humide

 

mais, le lendemain, quelques noeuds et sécheresse aux pointes, mais résolues en humidifiant à l' eau la brosse

 

et je rappelle à tous qu'en été, on peut se laver les cheveux avec un savon de marseille à condition

que le savon soit relativement sec (ne pas le laisser mariner dans un porte savon en plastique ou porcelaine; ceux en grille sont parfaits) en randonnée, se munir de mini savons d' hôtel que l'on peut volontiers abandonner aprés usage

que l' eau ne soit pas trop calcaire, ou que le savon soit à l' acide éditronique (editronic acid)

 

et ne venez pas me dire que l' hygiène capillaire est ruineuse