d' abord, signalé par Trompette, un déodorant mettant en avant de la terre de diatomées, le déodorant douceur fleur d' oranger de la maison Acorelle

composition: Glycerin**, propanediol, mentha piperita (peppermint) leaf water*, butylene glycol, stearic acid, aqua (water), polyglyceryl-4 caprate, diatomaceous earth, zea mays (corn) starch*, behenyl alcohol, sodium hydroxide, parfum (fragrance), helianthus annuus (sunflower) seed oil*, ci 77820 (silver), bisabolol*, camellia sinensis leaf extract*, dehydroacetic acid, benzyl alcohol.

merci à Beauté test pour la liste inci, car, sur le site Acorelle.com, on ne  trouve que la liste des ingrédients mis en avant ( pas ce qui pourrait facher certains);

il s' agit donc d' un stick d' émulsion acide stearique-huile de tournesol, tisanes de thé et de menthe poivrée avec du polyglyceryl-4-caprate comme émulsifiant quelque peu solubilisé au propanediol 1-3, censé être sur à l' absorbtion intra cutanée et particulièrement bactéricidaire

l' intéret de la menthe et du thé étant leur action rafraichissante donc supposée anti sudorifique...

avec comme agents de couverture cutanée de la terre de diatomées, absorbant des graisses bien connu ( c' est le stabilisant de la dynamite) et de la maizena et, comme agent supposé actif de l' argent colloidal ( en dose homeopathique pour être vendu à moins de 11 euros...) et du cosgard ( par la force de l' habitude, car le propanediol fait bien office de conservateur)

je ne vois là dedans rien de bien original: simplement, le remplacement de l' argile blanche, laquelle effectivement, sous l' effet de la transpiration fait des aureoles sur les vêtements, par du kieselguhr nettement moins collant...et comme bio,le propanediol me parait quelque peu limite...

Homeveda propose, au rayon du déodorant , de se frotter une tranche fraiche de navet, lequel a également une action rafraichissante et ses bactéricides assez efficaces...

 

ensuite, en faisant un " ménage" pour la maison Douces Angevines, la Petite Gaby a testé différents blends d' huiles et huiles essentielles ( la marque de fabrique de cette maison) et a eu l' idée de reconvertir leur huile démaquillante Fantomette à 33 euros ..en déodo corporel; avec succés

là dedans, on trouve: Huile de graine de sésame, Huile de graine de tournesol, Huile de ricin, Huile d'olive, Extrait de millepertuis, Huile essentielle de lavandin, Huile essentielle de fleur d'ylang-ylang, Huile essentielle de fleur de clou de girofle, Parfum.

donc, comme parfum masquant et bactéricide de l' he de lavandin et de l' ylang ylang; mais principalement de l' he de clou de girofle

avec pour principal constituant de l' eugenol, anesthésique local bien connu en dentisterie; et là, je soupçonne l' anesthésie locale d' empêcher les glandes sudoripares de faire leur travail, donc d' empêcher les bactéries puantes de trouver à manger...

et je pense que l' on pourrait détourner également pour cet usage les crèmes antirides " botox like" au bakuchiol ( extrait de bakuchia), autre anesthesiant local

mais au fait, les toubibs de l' antiride, pourquoi ne pas tester les injections de toxine botulique comme antitranspirant de longue durée ?