ayant fait subir à mes savons coco( nature et hydrogéné) additionnés de 1,4% de citrate trisodique une cure énergique de 1 semaine sous le cagniard, j' ai procédé à un nouvel essai de shampoing

pour ce faire, j' ai utilisé le savon coco hydrogéné ( Vegetaline) surgras 3% additionné de 1,4% de citrate trisodique et je n' ai pas fait de dernier rinçage vinaigré

d' abord, j' en ai moins mis que la première fois, et la surface du savon est restée ferme aprés usage

une sensation à l' application de présence de produit sur une simple passe

aprés rinçage, les longueurs ont  rapidement séché, mais se sont montrées sèches

toutefois, les racines donnent toujours l' impression de couverture de gras au toucher et sont trés longues à sécher, mais aucunement poisseuses ni huileuses aprés séchage

 

le démêlage humide fut plus difficile qu' aprés un rinçage vinaigré, mais la brillance y est; perte de cheveux moyenne

ensuite, le démêlage sec a encore laissé une dizaine de cheveux et j' ai constaté deux noeuds aux pointes; en un mot, l' efficacité d' un shampoing conventionnel...

mon avis ( j' ai une forte tendance à poisser au citron): dans mon cas, le bon vieux savon de Marseille fait mieux les choses, du fait de ses chélateurs qui, bien que gros mots ( EDTA, acide éditronique) sont plus efficaces; il faudra essayer avec le savon de chez Lidl au tetrasodium glutamate diacétate ( autorisé en bio, lui)

quant aux savons home made, ils finiront dans...la lessive

d' ailleurs, ma consoeur et lectrice Waxupintheair ne se sert plus du saf que de temps à autre et du shampoing solide au sci ( sodium cocoyl isethionate) entre deux