trouvé sur un forum anglosaxon

je suis vraiment frustrée par ce problème que j'ai avec mes cheveux depuis environ 3 mois.
Cela a commencé lorsque j'ai commencé à utiliser un shampooing végétalien et " bio".
Mes cheveux ont commencé à se transformer littéralement en dreads dans certains endroits. et pourtant, ce n' est pas faute d' essais divers pour résoudre le problème
J'ai essayé toutes sortes de démêlants et autres lotions, et de démêlages dans et hors de la douche.
J'ai même essayé un shampoing conventionel parce que je pensais que cela aiderait le problème - ce n'était pas le cas.
Le brossage / peignage de ces noeuds est incroyablement difficile / impossible.
Même aprés un démêlage minutieux sur cheveux humides, les dreads reviennent
Les nœuds ne sont pas immédiatement perceptibles, mais ils m'empêchent de pouvoir faire n'importe quoi avec mes cheveux.

Des suggestions pour les produits / méthodes pour que cela s'arrête? Je suis désespérée!

le shampoing en question:

Capture d’écran_2017-09-01_18-14-58

l' hydroxysultaine est de la betaine, le sci n' est pas évident à conserver en phase liquide, le lauryl glucoside est bien épais: le cocktail ideal pour avoir un poissage, aidé par de l' hydroxypropylcellulose ( colle à papier peint)

par ailleurs, un cocoamphoacetate et du phenoxyethanol ( un gros mot...) excluent un label bio

évidemment, un tel cas appelle absolument une clarification: un shampoing conventionel ( au sodium lauryl sulfate, mais avec peu de gras) dopé au bicarbonate ( faire un pate entre le bicarbonate et lea dose de shampoing)

cette maison fait également des conditioners

Capture d’écran_2017-09-01_18-17-55

de l' alcool stearique et du cetylique, autant dire de la cire d' abeilles et seulement une dose homeopatique de stearalkonium chloride ( le quat), ça risque de ne rien résoudre, voir d' aggraver le problème

dans un tel cas, mieux vaut prendre soit de l' incroquat 50 à 2% , soit du honeyquat à 1% en spray pour démêler

la clarification et ces démêlants étant à faire 4 à 5 fois

et bien sur, ne surtout pas se laver les tifs avec le 3 en un, lequel comprend les tensioactifs du shampoing poissant et du guar hydroxypropyltrimonium chloride, autant gélose que la colle cellulose

Capture d’écran_2017-09-01_18-19-44

les captures d' écran proviennent du site naturesgate.com

je rappelle donc que l' association glucoside-betaine ( surtout le lauryl et le coco glucoside) risque d' entrainer des poissages

dans ce cas, on n' insiste pas ( j' ai refilé à une copine adepte du bio mon cosmonaturel, et elle n' a eu aucun problème avec, elle) et on fait rapidement un shampoing clarifiant

quant aux lecteurs américains, à part le conseil de clarifier, ne préconisent à cette dame que des aprés shampoing bien gras et presque tous sans effet démêlant...( je veux bien qu' ils croient facilement en Dieu, mais pour les produits manufacturés, qu' ils apprennent à juger avec leur raison !!!)

et on est plus susceptible de faire un poissage avec un shampoing bio; ce n' est pas une raison pour ne rester au sodium lauryl sulfate...