il y a quelque temps, j' entendais des demoiselles de couleur parler de leurs traitements capillaires, en en praticulier une qui disait se lisser les cheveux au " henné"

comme je sais que cette plante , ne alourdissant d' une gaine le cheveu peut effectivement détendre les boucles chez certains caucasiens; mais de là à défriser une afro européenne, il y a un monde..

jusqu' à ce que dans mes recherches au sujet du joazero ( écorce lavante d' amérique du sud), je tombe sur un hénê en gel censé lisser les cheveux, de marque Rena

hené 1donc, un produit au jaborandi, ginseng, tutano et aloe vera

hené 2

le jaborandi est un arbre à vertus médicinales cardiotonique censé lutter en tradipratique contre la chûte des cheveux ( autant mettre de la digitaline dans les anti chûtes !!!) et utilisé à toutes les sauces en cosmétique brésilienne ( bien que la médecine ne déconseille l' autoadministration)

le tutano, originellement extrait de la moelle osseuse des issues d' abattoir est censé gainer les cheveux ( ça nous rapelle la Moelle Garnier des anées 50, bref une nouveauté), mais elle est aujourd' hui produite à partir de ...sève de bambou

et la kératine, toujours aussi insoluble recouvre un quelconque hydrolysat de proteines ( là aussi sorti des abattoirs du Sertao)

 

 

 

 

jusqu' à, sur un forum, je tombe sur un avis selon lequel  le " hénê" est un nom commercial devenu commun pour un produit interdit car cancérigène en union européenne !!! ( rien à voir avec le henné colorant ou lawsonia innermis)

ce qui m' été confirmé par Wikipedia ( édition en portugais)

le pyrogallol ( acide pyrogallique), lequel en présence d' eau forme un gel de couleur violette, utilisé jadis pour des colorations capillaires ( jusque vers 1976); il est aujourd' hui strictement interdit en europe pour raisons sanitaires

mais surtout, le pyrogallol est de la classe des phénols et se polymérise à chaud en donnant une résine phénolique, laquelle enrobe toute la surface du cheveu

aprés ça, aucun traitement ne pourra plus prendre sur le cheveu; ni coloration, ni décoloration, ni permanente

et, chauffée dans le processus de mise en forme ( lissage) du cheveu, il polymérise et durcit

 si la formule contient également un précurseur du formol, là ça devient de la Bakélite ( le bon vieux formica)

on en remet jusque 4 couches en fonction de l' effet désiré; autant dire que c' est plastifier le cheveu !!!

 

quant à l' effet sur le cuir chevelu ( car il faut refaire les racines...) autant dire que l' on se prépare au minimum une dermatose du cuir chevelu

et au pire un cancer !!!

on peut toujours réver à ce que les cheveux résistent longtemps aux brossages et démêlages aprés ça.......d' autant qu' une fois appliqué, ça ne part plus, et que le dégat est irrémédiable

vous risquez plus la calvitie que de finir rapunzel !!!!   au point que je vous préfère essayant le " lissage brésilien" à la parafine; celui là au moins s' élimine en quelques mois et permet le repentir

nom de Dieu fuyez ça !!!