j' avais évoqué , il y a quelques jours, une coloration permanente se couvrant du label écocert délivré à d autres produits de la marque

je précise que l' on peut difficilement obtenir une coloration permanente avec des colorants admis en bio, et qu' il faut bien passer par de ceux chimiques, en particulier azoïques

ce qui fait qu' un tel produit ne pourra pas entrer dans le cadre de la cosmeto bio

mais, on peut éviter pour ce faire de décolorer le cheveu dès lors que l' on veut l' assombrir, et limiter la dégradation due aux peroxydes

pour ça, il faut passer par les enzymes; et un brevet existe, qui évite à la fois l' usage d' ammoniaque et celui du peroxyde d' hydrogène, et, ce depuis...1995

 

La demanderesse a montré de manière surprenante que l'on pouvait colorer des fibres kératiniques et notamment des cheveux , sans les éclaircir à un pH proche de la neutralité, et sans utiliser de peroxyde d'hydrogène , à l'aide d'une composition contenant un enzyme capable de catalyser la formation des polymères colorants, et ayant une activité optimale dans une gamme de pH proche de la neutralité.

De manière encore plus surprenante, la demanderesse a montré que le fait que cette composition ait un pH proche de la neutralité augmente la vitesse initiale de la réaction d'oxydation de certains des précurseurs de colorants.

La présente invention a donc pour objet une composition pour la coloration non éclaircissante des fibres kératiniques et en particulier des cheveux, comprenant notamment un enzyme capable de catalyser la formation des polymères colorants et comprenant aussi des précurseurs de colorants tels que des bases et des coupleurs , dans une solution tamponnée, caractérisée en ce que le pH de ladite composition est proche de la neutralité,et ledit enzyme a une activité optimale dans une gamme de pH comprise entre 6,5 et 8 et ne nécessite pas pour son activité la présence de peroxyde d'hydrogène.

Cette composition permet une pénétration efficace des polymères dans les fibres des cheveux, et permet donc d'obtenir une coloration ton sur ton couvrante et résistante au lavage.

Du fait de la mise en oeuvre d'un enzyme ayant une activité optimale dans une gamme de pH comprise entre 6,5 et 8, la composition peut avoir un pH proche de la neutralité , ce qui permet ainsi d'éviter les inconvénients des compositions décrites dans l'art antérieur , qui ont une certaine agressivité vis-à-vis du cuir chevelu et des fibres capillaires.

Des mesures dynamométriques réalisées sur des mèches de cheveux naturels , colorées par différents procédés de coloration permanente ont permis de mesurer la dégradation provoquée par ces traitements sur la fibre capillaire (altération de ses propriétés élastiques ). Les résultats ont montré qu'une teinture d'oxydation traditionnelle à pH 9,5 renfermant 3% de peroxyde d'hydrogène provoque une dégradation 4 fois supérieure à celle observée avec une coloration enzymatique à pH neutre ( ll% et 3% de dégradation respectivement) .

De plus , la composition selon l'invention offre l'avantage d'éviter l'utilisation de peroxyde d'hydrogène .

En effet , le peroxyde d'hydrogène qui est habituellement utilisé en présence d'ammoniaque provoque à pH alcalin ( 9<pH < 11) une décoloration des pigments en place . Ce phénomène apparaît ultérieurement à la racine des cheveux lorsque la fibre s'est allongée de quelques centimètres avec sa pigmentation naturelle . C'est le problème , souvent inesthétique , des "racines ", qui nécessite l'application d'une nouvelle coloration.

Un autre avantage de ce type de composition est son caractère non mutagène.

De manière préférentielle, l'enzyme compris dans la composition est une laccase , en particulier la laccase de Rhizoctonia praticola ou de l'Arbre à Laque (Rhus vernicifera).

des essais ont été effectués sur des tissus de laine:

Les colorations sont obtenues sur des tissus de laine plongés 35 mn à 25°C dans un mélange réactionnel constitué de 25 ml de solution tampon phosphate O,O2 M, pH 7;,O,5 u de laccase , un mélange équimolaire (environ 2mM) de deux colorants (une base + un coupleur) pour une teneur totale de O,4 g/l.

Les résultats sont résumés dans le tableau I .

L'étude a montré qu'en raison de la grande spécificité des précurseurs de colorants pour l'enzyme (en particulier des molécules aromatiques substituées en ortho et en para), les teneurs en colorants requises pour obtenir une nuance naturelle sont beaucoup plus faibles que celles utilisées en coloration d'oxydation traditionnelle. Par exemple, la teneur maximale en colorants est de 4% environ pour une coloration traditionnelle et de O,2% environ pour une coloration enzymatique selon l'invention. Malgré ces faibles quantités de colorants, les teintures obtenues montrent une résistance aux shampooings tout à fait comparable à celle d'une teinture traditionnelle.

 

diviser par 20 la quantité de colorants synthétiques, en restant à 30°c et sans ammoniaque ni eau oxygénée, ça se nomme un gigantesque progrés !!!