bien sur, j' aurais pù l' acheter de la Droguerie Ecologique en sachet de 500g deshydraté vers 1,80 euros, ou en cristaux au supermarché

crystals-of-soda-500g-droguerie-ecologiqueorigine photo: ecoterre.be

mais, ayant du bicarbonate, il suffit de le mettre dans l' eau bouillante pour avoir un dégagement gazeux, et sa transformation en monocarbonate

donc, ayant fait bouillir 20 cl d' eau, j' ai mis dedans une bonne cuillère à soupe de bibarbonate, puis laissé reposer; il s' est précipité un dépôt ( le cristaux excédant la capacité de dissolution de l' eau); une cuillère à soupe rase eut été suffisante

donc, la préparation étant revenue à tiède, je m' en suis humecté la chevelure sèche; nom de D...,on a l' impression que la chevelure glisse !!!

ayant malaxé quelques secondes, j' ai abondamment rinçé, et le cheveu donnait une sensation rêche...dernier rinçage avec une solution d' acétate de soude ( 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc sur une cuillère à café de bicarbonate; ça mousse bien, puis ajouter 500 ml d' eau)

eh bien, aprés la serviette, mes tifs on eu un démêlage de difficulté moyenne...pas trop de perte

aprés séchage, chevelure douce, bien propre et volumineuse; le démêlage a laissé pas mal de cheveux sur la brosse; ceux qui avaient oublié de partir au démêlage humide...

les jours suivants, brossage facile avec assez peu de perte, et encore moins par terre ( ça arrive souvent qu' on trouve peu sur la brosse, mais que ça tombe ferme ensuite)

donc, un protocole que vous pouvez utiliser quand votre shampoing bio peine à à dégraisser votre chevelure

c' est un lavant un peu plus basique que le bicarbonate, mais plus énergique contre le gras tout en ne faisant de mon expérience pas grand mal à la fibre capillaire

quant au rinçage à l' acétate de soude, il me parait plus intéressant que celui au vinaigre blanc, du point de vue hydratation et volume