il s' agit d' un nouveau shampoing à l' usage des maghrébines et afroeuropéennes, toujours sur la tendance du no poo

loo poo, car y mousse peu et est à base de quats

Capture d’écran_2017-05-01_19-56-33origine photo: garnier.fr

car de plus en plus de ces dames ont fini par renoncer à l' usage des shampoings qui moussent et décapent

en effet, pourquoi se ruiner à acheter toutes les formules grasses ethniques si c' est pour les décaper derechef au sodium lauryl sulfate?

il y a là quelques économies à faire, et les demoiselles d' ethnicité ont bien compris à quel point les deux commerces les trayent...

la composition:

Ingrédients : Aqua - Cetearyl alcohol - Behentrimonium chloride - Coco-betaine - Potato starch modified - Guar hydroxypropyltrimonium chloride - Tocopherol - Sodium chloride - Sodium benzoate - Phenoxyethanol - Trideceth-6 - Polyquaternium-7 - Helianthus annuus seed oil - Fumaric acid - Linalool - Benzyl alcohol - Benzyl salicytate - Amodimethicone - Isopropyl alcohol - Aloe barbadensis leaf juice powder - Persea gratissima oil - Rosmarinus officinalis leaf extract - Cetyl hydroxyethylcellulose - Citric acid - Butylphenyl methylpropional - Cetrimonium chloride - Butyrospermum parkii - Coumarin - Hexyl cinnamal - Glycerin - Parfum    origine: beautetest.com

les tensioactifs: behentrimonium chloride ( petit frère du BTMS), le coco betaine ou cocamidopropyl betaine ( cousin de la mousse de babassu), le polyquaternium 7, lequel est une association d' acrylamide ( un polyamide proche de la fibre acrylique) et d' un quat: (C8H16ClN)n(C3H5NO)m, et pour finir du guar hydroxypropyltrimonium chloride ( un quat pris dans une gélose) et du cetrimonium chloride ( cetac 30)

pour faire passer ces polyquaterniums, on met de l' huile de tournesol, de l' huile d' abricots ( il faut bien utiliser les issues de confitures) et de l' aloe vera, avec de la tisane de romarin ( attention, assombrissant capillaire) et un soupçon de beurre de karité

autres produits dont on se demande ce qu' ils font là: benzyl salycilate exfoliant à pellicules, ( car il en faut pour éviter 1 cm de gras sur le cuir chevelu), du phenoxyethanol ( précurseur du formol), de l' amodimethicone ( silicone ultra résistant au lavage) et du cetyl hydroxyethylcellulose ( colle à papier peint pour la glisse et ennuyer le rinçage)

ça doit bien se dissoudre, puisqu' il a fallu ajouter de l' alcool isopropylique !!!( j' eus préféré de l' alcool médical...); bonjour le rinçage !!!

les quelques produits en fin de liste sont des parfums dissous dans de la glycérine

pour 5, 90 euros les 250 ml, on pouvait difficilement attendre du bio, mais là on a un peu forcé sur les gros mots !!!

pourquoi ne pas vous faire eau, mousse de babassu 15%, vinaigre 5%, BTMS 5% dans 5 à 10% d' huile de table et 0,6% cosgard?

ça devrait tout aussi bien laver, mais bien s' éliminer au rinçage, sans contenir de gros mots, et Garnier pourrait sortir économiquement une formule de ce tonneau, à condition de laisser faire une jeune stagiaire, et d' abandonner les poncifs sur le cheveu afro!!!