la lectrice Djak a eu la farce de retrouver ses cheveux couverts d' une pellicule de gras aprés lavage au savon d' Alep en ayant une eau trés dure ( riche en carbonate de calcium) et m' a demandé si un rinçage au vinaigre pouvait améliorer la situation

au départ du savon, il y a des huiles ou gras animaux, c' est à dire des triglycérides: les alcools gras sont souvent des triacides ( 3 fonctions COOH), et la glycérine un trialcool ( 3 fonctions COH); en se combinant aux acides gras, la glycérine donne des triesters donc des triglycérides

pour faire du savon, on va casser ces liaisons en faisant fixer aux fonctions acides des molécules de soude ou de potasse caustique ( NAOH ou KOH)

avec du cristaux de soude ( monocarbonate) ou du bicarbonate, ça marche pas ( la question m' a souvent été posée) !!!

la soude donne un savon dur et la potasse du savon mou ( ou noir), la glycérine restant dans le savon, le produit de la réaction

pour s' en débarasser, on lave le savon avec une saumure de sel de cuisine ( NACL), et la glycérine sera récupérée en faisant bouillir l' eau salée dans un alambic, pendant que le savon reste au fond du bain à l' état solide; c' est ainsi que l' on fait le savon dit de Marseille

si l' on veut récupérer les acides gras, on passe le savon dans une solution acide; avec du vinaigre, on obtient de l' acétate de sodium ou de potassium et les acides gras surnagent à chaud ( ils sont insolubles et bien gras); donc le dernier rinçage vinaigré n' est pas trés indiqué aprés un shampoinnage au savon...

ensuite, le savon supporte mal le calcium: il se transforme en savon de calcium, insoluble et non lavant, en relarguant du carbonate de soude ( cristaux de soude) dans un eau dure; ça explique le déboire de la lectrice Djak

pour l' éviter, on ajoute habituellement au savon de Marseille un chélateur de calcium ( il capture les ions CA et ne les rend plus): EDTA, acide éditronique ou tetrasodium glutamate diacétate; les deux premiers sont des gros mots, le dernier est autorisé en bio

à noter que ces ajoûts ne sont pas pratiqués en Europe, ni pour les savons saponifiés à froid ( saf), ni pour le savon dit d' Alep ( savon d' huiles d' olive et de baies de laurier à la soude); ils floculent donc en eaux dures

toutefois attention: depuis quelques années, les savonniers dits de Marseille ajoutent des géloses à leurs savons, ce qui les rend difficiles à rincer, et les cheveux lavés au savon de Marseille assez secs !!!

détail savoureux: quand je mélange des acides gras ( dissous dans de l' alcool éthylique) avec trop peu de glycérine, j' obtiens un mélange de mono glycérides et de diglycérides d' alcools gras, et ce mélange est soluble à l' eau et quelque peu tensioactif; c' est un émulsifiant assez habituel dans les cosmétiques (fat acids mono and diglycerides en norme INCI); elle est bien compliquée, la chimie !!!