je tiens d' abord à remercier les laboratoires Cellaire pour leur empressement à faire profiter trés démocratiquement tous les patients alopéciques de la découverte de madame Helena Wittkopf, et ce, à un prix fort modique...mdr: 54,90 euros au lieu de 79,90 euros pour on ne sait combien de gélules de kératine soluble améliorée, ni quelle durée de traitement...

je vous invite plutôt à vous fournir( et je n' ai aucun partenariat avec) à cette adresse

ensuite, j' ai continué mes essais concernant le poissage capillaire suite à l' idée de la fidèle lectrice Pfedac, laquelle a constaté qu' un apport d'huile résolvait le problème; j' attends le résultat de son test à l' émulsion eau légèrement salée ( 1g/l)-huile ( quelques gouttes pour 200 ml)

pour ma part, j' ai préparé un démêlant en leave in ( en diluant une recette de chez aroma-zone); BTMS 5g, caprylis ( capryl-capric triglycerides) 10g, cosgard ( conservateur également nommé geogard 221) 6 ml, complété à 1l à l' eau chaude ( environ 60°c); faire fondre le mélange caprylis-BTMS, ajouter l'eau chaude en fouettant, puis le cosgard, refouetter, embouteiller

d' abord, ça déphase pas

test; pour être sur d' avoir un poissage, je me suis lavé les cheveux avec une solution à 20% de mousse de babassu ( babassuipropyl betaine); dans mon cas, l' effet est garanti

dernier rinçage à l' eau salée < 1g/L; essorage, application de l' as leave in, serviette, séchage à l' air ( extérieur )environ 1 heure sous un cagniard à 34°c à l' ombre

pendant le séchage, démêlage sommaire aux doigts: ça démêle tout seul ( normal, c' est le behentrimonium methosulfate)

démêlages successifs quotidiens à sec trés faciles, quasiment pas de cheveux sous la brosse ( avec 41° dans la journée, c'était pas gagné du tout), ni de poissage

toutefois, les premières 24 heures, une impression de gras ( pas huileux non plus), et ça semble avoir bien lutté contre la deshydratation; toutefois, par temps de canicule, je garde de nuit comme de jour les cheveux attachés en chignon, mais avec un brossage quotidien ( toujours le commandement de Emeline Sovadrevna)

à noter que je n' ai pas fait un " deux en un" ( pourtant possible avec un ta amphotère un un glucoside), car il m' eut fallu décupler les proportions de BTMS et d' huile; ça aurait fait gras de chez gras, et probablement saturé le tensio actif ( c' est pour cette raison que les nouveaux shampoings aux glucosides contiennent quasiment tous du guar hydroxypropyl trimonium avec un chouilla seulement d' huiles, mais impossible avec du BTMS celui ci contenant 75% d' alcool cetearylique, gras dur)

 

et, enfin, pour vous dérider, une video faite avec bonne volonté pour un activateur oral de croissance vendu chez les pharmacien à prix abordable

mon secret pour : des cheveux long et vite ! (30cm en 1an)

oui, c' est un monsieur qui visiblement tourne à son avantage un syndrome de Klinefelter; à ce sujet, une consommation régulière de poisson de mer peut être utile pour avoir un bon niveau d' hormones thyroidiennes  ( diète à prescrire avant des hormones synthétiques en cas de taux limite basse...)