on connaissait la perte de cheveux suite à des carences minérales ( fer, zinc), ou des carences vitaminiques ( scorbut, déficit de vitamines B)

mais il convient également d' y ajouter la carence en vitamine D, plus connue pour provoquer le rachitisme infantile ou l' osteomalacie passé la cinquantaine; et il se trouve, qu' au rayon de ses passés déficits , Bernardine l' Ermite ne a souffert, avec des conséquences sur ses cheveux: toutefois,, mieux dépistée en raison de son age, proche de celui habituel de la ménopause

et, de son propre aveu, la supplémentation a largement contribué à en faire la rapunzel qu' elle est redevenue

Il ressort que cette vitamine joue un rôle très important sur la croissance du cheveu car c'est elle qui permet aux kératinocytes de travailler correctement. Les kératinocyte sont les cellules du follicule responsables de synthétiser la kératine, qui est le matériau principal de construction du cheveu. Or si la vitamine D manque, le nombre de kératinocytes diminue, et ceux qui restent travaillent moins vite et moins bien. Donc le cheveu ne pousse presque plus : la pousse ralentit, il s'amaigrit (= devient plus frêle) et tombe prématurément (= avant la fin de son cycle). De plus, le manque de vitamine D perturbe le cycle de repousse du cheveu : lorsqu'un cheveu tombe, le follicule a de plus en plus de peine à enclencher un nouveau cycle. Du coup, la chevelure toute entière se raréfie (perte de densité). Simultanément, on constate une augmentation de la production de sébum. Donc les personnes qui voient leurs cheveux tomber en quantité et devenir de plus en plus gras alors qu'elles n'ont rien changé à leur routine devraient faire contrôler leur taux de vitamine D. La bonne nouvelle, c'est que la situation rentre dans l'ordre dès qu'on remonte les taux de vitamine D. Mais il faut des mois pour observer clairement les améliorations. Comme nous approchons de la mauvaise saison et que l'ensoleillement va diminuant, je conseillerais aux personnes qui ont en général une forte chute de cheveux saisonnière de faire une petite cure préventive de vitamine D... pour ne pas perdre plus de cheveux que ceux qui devraient tomber normalement. texte de Bena en commentaire de cette video

 

ce qui me rappelle un symptome que je commence à constater; il faudra donc que je voie le potard...lol, d' autant qu' aprés une sale admonestation pour rarement le fréquenter, mon toubib m' a dépisté il y a 3 ans un déficit en cette vitamine

d' ailleurs, trouvé sur medbook.com, cette liste de symtomes:

Les personnes ayant une carence en vitamine D peuvent ne présenter aucun symptôme, ou leurs symptômes peuvent être non spécifiques et changer avec le temps.

Les symptômes d’une carence en vitamine D comprennent:

  • changements d’humeur, y compris la dépression ou l’anxiété
  • Fractures fréquentes
  • cicatrisation lente
  • perte de densité osseuse
  • faiblesse musculaire
  • nouvelle ou aggravation de l’hypertension artérielle
  • fatigue constante
  • la douleur chronique
  • infertilité
  • endurance diminuée

Un manque de lumière du soleil ou de ne pas manger suffisamment d’aliments riches en vitamine D sont les causes les plus fréquentes d’une carence en vitamine D.

toutefois, il convient d' éviter les trop fortes supplémentations ( 1800 ui max/jour) en raison d' un risque d' hypervitaminose assez dangereux !!!

et c' est pour cette raison que j' ai tardé à traiter cette vitamine, vantée avec trop d' enthousiasme par monsieur Dupuis ( Santé Nature Innovation)