il y a quelques années, toute blogueuse capillaire au naturel se devait de publier sa cure de bains d' huile de coco pour activer la pousse des cheveux

pratique tombée quelque peu en désuétude, même chez les youtubeuses afroeuropéennes, pourtant friandes de traitement ultra gras

mais Bernardine L' Ermite vient de publier sa version du bain d' huile de coco pour protéger les cheveux du chlore de la piscine communale; mes cheveux supportant mal le gras, je ne la suivrai personnellement pas

Summertime hair deep oiling with coconut oil / Bain capillaire estival à l'huile de coco

 rassurez vous, cette suissesse romande a ajouté une version française en texte juxtaposé

comme elle avait publié sa pratique du shampoing " baptisé aux trois églises...lol", je me suis inquiété de l' élimination de ce bain; sa réponse:Oui, oui, mon shampoing dilué vient à bout de cette monstrueuse quantité d'huile, je vous jure, lol. Bon j'avoue en avoir mis pas mal cette fois (je voulais finir le pot, mdr). En fait je rince déjà abondamment à l'eau chaude avant de shampooiner. L'huile est assez fluide pour s'en aller en partie avec le flux d'eau chaude. Ensuite j'applique le shampoing dilué petit à petit, en massant doucement pour faire mousser. J'utilise environ une grosse cuillère à soupe de shampoing sulfaté (= shampoing ordinaire le plus doux que je trouve dans la gamme des shampoings courants, mais sans silicones ni parabens) que je dilue dans 3-4 dl d'eau chaude. Comme je verse petit à petit, c'est comme si je faisais 3 ou 4 mini-shampooinages de suite, et ça marche très bien. Ensuite évidemment, je finis à l'eau froide avec un dernier rinçage à l'eau vinaigrée. Mais le lavage + rinçage ne me prend pas plus d'un petit quart d'heure max.

par ailleurs, je m' étais aperçu aprés m' être lavé les cheveux au sci suite à un précédent lavage au savon que mes cheveux étaient trés brillants et lubrifiés ,sans " pisser le gras"

j' ai donc, suite à mon dernier shampoing, toujours au shampoing solide au sci ( sodium cocoyl isethionate) passé sur la brosse un spray d' eau légèrement savonnée ( 1 petit copeau pour 200 ml  d' eau déminéralisée); même résultat

explication probable: aucun rinçage ne fait partir jusqu' à la dernière molécule le shampoing et je pense à une réaction entre le sci et le savon: le sodium du savon se relargue et décompose le sci en isethionate disodique en libérant le cocoyl et les acides gras du savon, ce qui fait une couche micrométrique de gras; ça pourrait remplacer des bains d' huile...