c' est une plante en liane peu connue, mais que des camelots vendent fréquemment sur les marchés, à savoir la racine

le conseil étant de gratter au couteau la surface et d' appliquer logiquement le suc sur les zones douloureuses ( surtout dans les cas de rhumatismes)

en particulier, le Père Jean fait les foires bio avec ces racines et, comme il est fabricant de cosmétiques ( bio de chez bio), il en met dans toutes ses préparations

seulement, il existe un adage en pharmacie: " tout ce qu' on applique sur la peau se retrouvera dans le sang", et cette plante est ( sauf les jeunes pousses bouillies, l' eau de cuisson jetée) est considérée comme toxique, et contient une bonne dose de stéroides et de la diosgénine

or, c' est à partir de la diosgénine de l' igname du Mexique que l' on synthétisait la cortisone; antiinflammatoire à ne pas prescrire trop longtemps, car provoquant en cure longue une forte baisse d' activité des glandes surrénales, en même temps qu' une chûte des défenses immunitaires ( trés sympathique)

on comprendra donc que je souhaite à tout le moins que la faculté de pharmacie se penche sur cette plante, avec suivi au long cours des clients du Père jean ( les rhumathisants qui utilisent sa racine magique)

car cette plante serait à même de rendre de grands services, en particulier aux enfants atteints d' eczema atopique auxquels on prescrit de force des pommades à la cortisone - en proclamant l' innocuité de ces pommades-( aprés une sérieuse étude médicale du tamier...)

les parents qui souhaitent retarder la prescription de corticoides ( et je les comprends) peuvent essayer l' application locale d' huile de chanvre légale ( le CBD est un bon antiinflammatoire) et, aprés les 5 ans de leur pirate d' y ajouter 1 goutte par ml d' huile essentielle de menthe, ainsi que l' usage d' eau où trempent des flocons d' avoine en nettoyant des zones lésées ( recette de Nouillémie)

article wikipedia sur le tamier ( dioscorea communis)

papier de Biotiful Poison Ivy sur les cosmétiques du Père Jean, et discussion en com