c' était celui où le vieux c..de Jean Pain ,dont la quatrième république avait toléré qu' il fasse fermenter de la broussaille pour faire son jardin sur une dalle de pierre sans irrigation, ne devait son salut face aux envoyés de Pisani qu' à des élus faisant valoir que la broussaille qui finissait de pourrir là haut n' allait pas flamber en août...

c'était le temps où un jeune hérétique nommé Dominique Soltner professait qu' il fallait mettre dans la terre, non seulement les unité d' azote de toulouse, mais aussi de la matière végétale et appelait à planter des haies alors que les bulldozers du même Pisani les arrachaient au nom de la modernité; heureusement qu' il était ingénieur: d'autres sont allés à la maison psychiatrique pour moins....

c' était le temps où, se souvenant que le nommé Johnny Halliday était fils d' un artiste controversé belge ( précurseur de la télévision, mais celle du service de santé allemand),la bienpensance réclamait son expulsion et, pour faire des économies d' essence, que Jacques Brel profite de la voiture...quant à Antoine, son statut de Centralien le protégeait relativement

c' était le temps où l' on ne tolérait aux architectes le mur Felix trombe que parce qu' il était dissimulé derrière une paroi de verre au goùt gaullo-pompidolien; quant au poele à bois, c' était un motif de refus de permis de construire sinon pire...

c' était le temps où les gendarmes lors de leurs incessantes recherches de l' odieux cannabis dans les communautés contestataires déchiraient à la chaine des opuscules sur la maison autarcique bourrés d' horreurs telles des éoliennes, des cellules photovoltaiques, des toilettes à sciure ou des cultures flottantes de légumes nourries à la merde de poissons, entre deux cultures de spiruline

en ce temps là, à la maternité d' Amiens, on posait le nouveau né Emmanuel sur l' ordinateur IBM 370 ( la taille d' une armoire normande, la capacité d' une calculette programmable) afin de lui éviter le froid, alors qu' on lui préparait un biberon au bon lait Besnier, lequel avec son comparse Nestlé tuait fort involontairement plus de bébés africains qu' Hitler de juifs...( on stérilisait le biberon, mais on chauffait à 37° le lait et l' eau..du puits); il lui en est resté quelque chose à ce gamin...

aujourd' hui, l' usage du compost est systématique et même encouragé pour réduire le volume des ordures...

aujourd' hui, les écologistes vont, à la demande des agriculteurs de la FNSEA, planter des haies en compagnie des derniers tireurs de lapins

Jean Philippe Smet fut enterré par un président de la république, et d' autres fanas de voile que Antoine vont plus vite sur l' eau avec une voile qu' il n' est autorisé sur les routes nationales...avec l' appui des ingénieurs de l' aéronautique

le mur Trombe, les éoliennes sont entrées par la grand porte....des établissements publics ( un lycée à Loos en Gohelle), et la ville de Sains du Nord chauffe depuis plus de vingt ans son parc public avec les tontes de haies de ses herbagers ( ceux qui ne sont pas crevés d' un cancer à 50 ans en ne fumant pas et se chauffant au propane)

les éoliennes se retrouvent à tous les coins de champ et les cellules solaires sur toutes les étables, la  spiruline made in Bretagne à l' étal de chaque magasin bio, et, aprés une ferme encore expérimentale au pays basque, une unité d' hydroponie associée à une pisciculture va ouvrir courant d' année 2018 à Santes ( 59) en grande culture

ceci pour rappeler à un ancien "pirate" qui a mal tourné ( énarque, puis président de la République) que les innovations ne sortent pas des octets on line d' un computer, mais du cerveau de gens atypiques et qu' en ennuyant des actuels contestataires, c' est peut être le pain de nos petits fieux qu' on risque fort d' expulser !!!

d' ailleurs, au rythme de diminution de la durée moyenne de connexion sur fesse bouc et les pertes abyssaleset chroniques de twitter, on pourrait assister à la faillite d' un GAFA

je signale à ce sujet avoir vu sur un trottoir de Lille un curieux tricycle: roue avant prise à une poubelle avec un timon copie de De Dion 1898, assise ultra légère en tube acier et comme train arrière, un de ces " tam tam" sur lesquels les jeunes se perchent pour slalomer sur les trottoirs.. avec une carosserie plastique, ça pourrait faire une voiturette écolo...surtout en exploitant le système aérodynamique Kline-Fogelmann ( issu d' un jeu ..d' avions en papier et qui fait tourner les ailes de moulins...sans toile)

edgar Pisani était ministre de l' agriculture et le développeur forcené de celle dite intensive

Alain Peyrefitte était ministre de l' information et, en compagnie de Yvonne Vendroux, épouse de Gaulle dite " la mère la morale", de la moralité publique