je vois jusque sur énormément de blogs " écologistes" des articles à la gloire d' objets divers en fibre de bambou, présentée comme parangon d'écologie

on peut effectivement refendre cette canne à pousse rapide ( 2 ans pour la papèterie, 7 pour du bois d' oeuvre) jusqu' au diamètre d' un cheveu, et le tisser

toutefois, le tissu ainsi obtenu est trés rèche, trop pour vous le vendre et, même à 1 euro par jour d' ouvrier, c' est bien trop cher pour les rapaces du commerce international.....

 

tout simplement, cette fibre miraculeuse, c' est de la rayonne obtenue à partir de pate à papier elle même produite avec du bois de bambou

pour ce faire, on fait bouillir le bambou trituré dans de la soude caustique pour solubiliser la lignine; ce qu' on fait des effluents, ça doit pas être du savon...plutôt une expédition express à la rivière du coin...

ensuite, on broie cette cellulose et on la fait tremper dans un antique solvant: le disulfure de carbone, trés recommandable à respirer ( mes poumons se souviennent d' avoir appliqué de la peinture au sulfure de carbone il y a 50 ans) trés charitable pour les ouvriers et les voisins...

ensuite, passage par une filière vers un bain d' acide sulfurique

comme ça vient du bois, la rayonne est encore grossière et on recommence ( faire la rayonne à partir de vieux vêtements coton économiserait une passe)

 

vous ayant fait passer pour verte et innovante cette fibre synthétique ( inventée en 1898), on vous en fait des fringues jetables vendues à prix d' or ou des serviettes de toilette trés absorbantes ( la viscose absorbe effectivement 3 fois son poids en eau), à moins que vous en faire introduire chaque mois dans vos sexes, chères lectrices...

ensuite, arrivées au Relais, ces fringues iront soit ( si elles sont en bon état) rhabiller des travailleuses du coton en afrique ( faudrait pas qu' elles s' habillent local...le capitaine Sankhara ne peut plus témoigner au burkina faso de ce qui arrive aux promoteurs du vêtement national...)

ou bien seront défibrées et deviendront un isolant trés écolo

 

mais la plupart finiront à la poubelle et, de là, à l' usine d' incinération....ultra écolo !!!

à propos, le pique nique zero déchets reprend; pour les dates, vous pouvez consulter les infos de cette video ( cliquer sur le logo youtube)

MEETING dans toute la FRANCE, BELGIQUE, SUISSE et LUXEMBOURG !