ayant été satisfait - au travers d' une canicule- de ma précédente tisane de roses en démêlant leave in ( j' avais trempé la brosse dedans et coiffé avec labrosse ainsi humidifiée), j' ai récidivé

donc j'ai refait une tisane de pétales de mon rosier ( proche de la rose Centifolia) avec, cette fois les pétales d' une demi petite rose pour 50 cl d' eau

pétales que j'ai extraite au bout de 10 mn au moyen d' une cuillère à café ( elle se collent toutes seules sur l' acier)

et comme je m' étais lavé les cheveux ( shampoing solide à base de sci,3 rinçages vers 30°c), j' ai donc trempé ma brosse dans ce bocal pour le démêlage humide ( 4 trempages pour l ' ensemble de la chevelure, puis 1 pour les pointes aprés séchage d' icelles)

puis j' ai négligé de faire un brossage à sec

 

cet aprés midi, j' ai donc procédé à ce brossage; quelques noeuds que j' ai dù défaire délicatement: normal, un noeud, c' est d' abord un cheveu qui tombe et se prend dans une mêche

mais surtout, les cheveux secs et un peu rêches sur les longueurs ( je ne pratique pas le bain d'huile, même pas la technique de Nouillémie)

la deshydratation venant du fait que, la température extérieure est devenue proche de celle de la maison, l' air est fort sec ( 35% d' humidité)

ce qui est moins le cas par temps de canicule car, alors, la différence thermique entre dehors et dedans étant de 10°c, l' air intérieur est saturé de vapeur d' eau ( ça explique la buée sur la bouteille sortie du réfrigérateur ou la rosée matinale...et les hyperthermies des vieilles dames dans leurs appartements)

outre que la transpiration fait alors que le chignon est plus qu' hydraté...

 

donnc, j' ai repassé ma  brosse à l' eau du robinet et mes tifs sont redevenus bien souples et démêlés

donc, dans le cas où vous utilisez un démêlant à base de gélose ( silicone végétal, gel de lin, gel de guimauve ou hydroxymethylcellulose), pensez à sceller l' hydratation en ajoutant à celui-ci quelques gouttes d' huile et à réhydrater le cheveu ( spray d'eau sur la brosse)

d' autant qu' en hiver également, l' air intérieur est ultra sec ( de l' air saturé de vapeur d' eau à 5°c devient aussi sec que celui du désert à 25°c)