j' ai trouvé ce document Pdf du lycée professionnel Jean Monnet à Amiens, signé du professeur Estelle Royer

on ne peut pas faire plus clair comme étude de base et analyse générale de composition des shampoings

vous y trouverez les 4 familles ( anionique, cationique, amphotère et non ionique), ainsi que leurs bases chimiques et leurs utilisations

Capture d’écran_2017-06-11_20-13-14

fonctionnement général d' un tensioactif; le gras se fixe à la partie lipophile, l' eau à celle hydrophile

Capture d’écran_2017-06-11_20-13-34

les 4 familles

Capture d’écran_2017-06-11_20-13-55

Capture d’écran_2017-06-11_20-14-10

les propriétés des familles; les cationiques sont démêlants, mais peuvent être irritants si trop dosés

Capture d’écran_2017-06-11_20-14-32

la bonne tolérance des alkyl-sulfates, d' accord pour la peau, moins pour la durabilité du cheveu...

Capture d’écran_2017-06-11_20-14-45

les dérivés d' imidazoline ( interdits en bio...) sont les cocoampho X acétates, trés doux mais de production atrocement chimique; un choix cornélien pour formuler

les glucosides sont plus fréquents en tensioactifs non ioniques, et meilleur marché ( base consistance et coco glucoside), mais assez épais à froid et, associés à des betaines, sont responsables de pas mal de poissages capillaires

Capture d’écran_2017-06-11_20-14-59

exemple de formulations conventionnelles

les alkyls sont les alcools gras qui, dans le nom des tensioactifs se terminent par yl

un alkylethersulfate de sodium, c' est le sodium lauryl sulfate, et un alkyl betaine, c' est le cacamidopropyl betaine ou son petit frère la mousse de babassu

maintenant, vous pourrez comprendre sans problème à quels tensioactifs vous avez affaire ( y compris chez votre fournisseur; vous trouverez la dénomination inci dans la description produit)

encore un grand merci à madame Royer pour son explication si claire