sur le site fesse bouc de Product Advisor, un couple de coiffeurs américains qui ont entrepris de critiquer objectivement les cosmétiques capillaires

dans le cas présent, il s' agit de mesurer visuellement la perte de couleur sur des mêches de cheveux naturels

pour ce faire, ils ont coloré les cheveux d' une modèle puis, 5 jours et un shampoing plus tard, lui ont coupé les cheveux et en ont fait 24 mèches d' épaisseur identique en prélevant pour chacune dans les différentes parties de la chevelure

ils ont fait pour chaque shampoing ( 12 de supermarché et 12 de salon) un verre identique en quantité de shampoing et d' eau à la même température, agité durant 15 secondes, puis trempé une mêche dans chacun durant 15 secondes

et ce, avant d' apprécier visuellement la coloration de chaque verre

 

on assiste dans le cas de 10 shampoings de grande surface ( gms) à la même coloration

mais également dans le cas de 10 shampoings de salon, pourtant vendus aux figaros comme protecteurs professionnels de couleur; ça fait désordre !!!

 

n' allez pas chercher bien loin la cause: les sulfate lauryl ou laureth de sodium, détergents trés énergiques capables de dissoudre les colorants fixés par oxydation et devenus pourtant hydrophobes ( c' est pour cette propriété que les cosméticiens emploient des colorant par oxydation)

ce qui prouve ( secret de Polichinelle) que les produits " professionnels " ou vendus seulement en salon sortent bien souvent du même tonneau que ceux de grande surface; d' autant que les grands groupes sont multimarques, mais souvent à usine ( ou façonniers; les belges sont bien placés pour le savoir...) unique

et j' en profite pour vous rappeler que vous avez le droit de vous rendre chez le coiffeur avec votre shampoing personnel, le figaro étant tenu de l' utiliser sur votre tête

la video du test

 

et le résultat édifiant

Capture d’écran_2017-06-01_19-37-34

il est évident que les shampoings doux sont Wella, Pure Rheology, Bed Head( gms) et Dove ( gms); ça surprend quelque peu

2 marques américaines ne prétendant pas au bio ( Dieu sait que les usa n' ont pas peur de la chimie...) et Dove, pourtant abonné aux gros mots à coté de Wella, allemand et pas organic pour un pfennig

un travail rigoureux comme on aimerait en trouver plus....