en effet, chaque fois que je prends en main une bombe de déodorant du supermarché, je trouve: alcool dénaturé, sels d' aluminium, triethyl citrate et souvent chlorexidine digluconate dans la liste inci

lequel chlorexidine digluconate est la base du...désinfectant Mercurochrome

en même temps qu' un composé organochloré, la base de tous les " cides" bien connus chez les agriculteurs ( et qui m' ont trop souvent mené aux obsèques de ceux-ci plus jeunes que moi !!!)

or, il existe un désinfectant assez absolu, bien que passé de mode, qui ne donne que de l' oxygène actif et de l' eau: l' eau oxygénée

ajoutons qu' elle se caractérise par une bonne tolérance cutanée ( ceux de mon age l' ont appréciée pour remplacer l' alcool médical...)

toutefois, les seules références aux fins de déodorisation corporelle sont américaines, ( il est impossible de la mettre en spray alu-gaz butane, donc non commercialisable)

j' ai donc essayé la dilution à 50% dans l' eau de peroxyde d' hydrogène 10 vol: assez efficace pendant environ 3 heures, mais la solution dégaze en 24 heures

essai pur: bonne efficacité; en remettre 1 heure aprés une bonne sudation; toutefois, mise impérative en spray non metallique opaque ( l' eau oxygénée supporte mal la lumière et les métaux)

j' attribue cette efficacité à deux effets; d' abord, l' effet bactéricide bien connu, mais également à une oxydation des restes de secrétions organiques, ce qui les rend inattaquables aux bactéries ammoniacales

en outre, j' ai trouvé sur les mêmes sites mention d' une supposée efficacité contre les mycoses; là, je doute ( je pense que l' eau oxygénée assouplit les peaux infectées et permet au gant de toilette de les décoller; mais aucune efficacité anti récidive ( utiliser de l' he de palmarosa ou de tea tree)

comme quoi tout ce qui se lit sur le net doit être vérifié...( surtout les sites à la gloire d' un produit, souvent faux nez d' un fabricant)