Sessa étant la cosméteuse survivaliste américaine qui fait son déodorant au bicarbonate de soude lié à la glycérine

pour mémoire, elle utilise 5 volumes d' amidon pour 1 volume de bicarbonate; idée d' autant plus intéressante que la glycérine sait se protéger des bactéries

recette que j' ai essayée il y a quelques jours avec un succés immédiat, mais qui, malheureusement, a tendance à durcir ensuite dans le pot, et de se fait devenir difficile à prélever et à étaler..

toutefois, j' avais remarqué lque la glycérine rend collant le mélange, et un essai d' application de glycérine sur la peau a montré une bonne persistance liquide

pour éviter ce problème, j' ai donc supprimé l' usage de la fécule, et j' ai fait  1 cuillère à soupe de bicarbonate ultra fin ( le technique de la biocoop) lié à la glycérine

premier essai: j' ai été un peu trop généreux en glycérine, le résultat était trop clair pour une application efficace

deuxième essai; j' y suis allé plus progressivement avec la glycérine, en montant une pate ferme ( utiliser une fourchette pour mélanger), puis, en rajoutant un peu de glycerol,une consistance de pommade

l' application est aisée, et l' étalement se fait bien

aprés une bonne sudation ( 1 heure de marche vêtu d' un matelassé par 10°c), l' efficacité se confirme

d' autant que l' absence de gras favorise le contact de la sueur avec le bicarbonate

toutefois, une impression au toucher de " miel", et les aisselles restent " humides", ce qui vient du coté rétenteur d' eau de la glycérine

donc on tient un produit intéressant, sans gras ni auréoles pour qui supporte le bicarbonate sur la peau