c' est à dire qui contribue au soin des plaies

Anne nous avait donné la dilution de henné ( 1 cuillère à café dans un verre d'eau) ( peut s' employer sur plaies ouvertes)

puis, regardant un documentaire sur ARTE dur la culture de la figue en Turquie, je suis tombé sur un couplet consacré au soin des plaies par le jus de figue, et ai vu un emplatre constitué d' une feuille de figuier...( je sais, j' ai de mauvaises habitudes télévisuelles)

comme il existe à Lille un gisement de cet arbre ( quai de l' Ouest) et que je souffre de plaies au bras ,lesquelles font des boursouflures sur le tour puis se couvrent d' une couche de corne et que rien ne parvient à faire normalement cicatriser ( le toubib n' ayant pour tout conseil que de laisser cicatriser tranquillement...), j' ai décidé de tester

 

je suis donc allé prendre une feuille de cet arbre avec le pédoncule, d' où suintait du latex; j' ai donc couvert la zone d' une fine couche de ce latex

ça a provoqué une sensation de brulure et des démangeaisons

rentré chez moi, j' ai passé une feuille au freezer 1 heure pour en casser les cellules par le gel, puis l' ai appliquée 1 heure sur la zone en compresse

encore une forte brulure, puis, au lavage de la plaie, pas mal de morceaux de kératine sont tombés, ce qui a continué depuis maintenant 4 jours

résultat: peau saine, et quelques croutes quasi perpétuelles tombent également, donnant une cicatrisation normale

par ailleurs, essayant d' autres plantes vulnéraires en décoction ( sauge, plantain et achillée milefeuille), elles ne donnent rien dans mon cas

mais le lavage à l' eau savonneuse provoque le décollement de la corne; pour ce faire, se laver les mains au savon dans le lavabo, puis appliquer sur cette zone un peu de cettte eau; laisser pauser, essuyer ( à faire plusieurs fois par jour)

les zones douloureuses sont celles d' où de la kératine va partir( mais la douleur disparait vite)

 

je pense donc que le suc de figuier possède un élément anti croutes, et un facteur de croissance de peau saine

toutefois, je n' ai pas osé essayer sur plaies ouvertes; Pasteur se retournerait dans sa tombe...