ça faisait quelqe temps que je n' étais pas allé sur le site de Alice Roux ( De Novo-Beauté), et j' ai trouvé sur le blog, rubrique " les mains sur l' éprouvette", un papier consacré au rapport entre la mousse et le pouvoir lavant

 

elle nous parle comme générateur de mousse du sodium laureth sulfate ( le gros mot); c' est vrai, mais il est également apprécié par les cosméticiens conventionels car, en ajoutant 6% de sel de cuisine, il forme un gel; il est pas cher et économise la gélose

puis elle nous parle des tensioactifs alkyl aminés, lesquels moussent bien, mais ont également un affinité pour la kératine  ( sodium cocoyl glutamate, sodium lauroyl sarcosinate) tout en affichant un ph acide, plus prés de celui du cheveu ou de la peau

ensuite l' étalement; là, j' accuse les géloses en épaississant trop les produits de pousser à la consommation en étalant mal ( mais le produit reste dans la main...)

avec le problème de mal s' éliminer au rinçage ce qui entraine une sensation de poissage; l' association glucoside-betaine -gélose présente à ce sujet des risques de poissage capillaire

puis le pouvoir mouillant: l' eau ne s' étale pas naturellement sur la peau et le cheveu; elle a tendance à couler en gouttes

d' où la nécessité d' ajouter des produits mouillants; les tensioactifs en sont, de même que la glycérine, les sucres ou le MSM ( methylsulfonyl methane)

c' est pourquoi ces ingrédients sont réputés hydratants, mais en ajouter dans un produit permet de diminuer la quantité de tensioactifs

mais le tout n' est pas de nettoyer, encore faut-il que la saleté finisse aux égoûts d' où le problème des géloses peu solubles ,lesquelles gênent le rinçage et en restant sur la peau ou le cheveu, conservent un mélange de saleté et de tensioactif qui laisse un coté moite et poisseux...

donc, je suis d' accord avec le fait que c' est pas la mousse qui lave, mais il convient lors de la formulation de faire un produit assez peu dosé en ta mais avec un agent mouillant et en évitant ce qui gêne le rinçage

et j' enrage chaque fois que, allant sur un site de fournisseur, je ne lis que " exhausteur de mousse" et jamais " bonne élimination à l'eau"

d' ailleurs, je vous conseille les lavants solides chaque fois que faire se peut, car au moins ils ne laissent pas un film gélatineux