comme d' habitude, je suis allé faire le tour des charmantes consoeurs, et là, divine surprise !!!

Edelweiss Haicare publie une routine assez minimaliste

lavage au reetha ( poudre de noix de lavage sapindus mukorosi)

démêlage avec un gel guimauve-poudre de rose...cette dernière me rappelant une lectrice    lol

d' ailleurs, j' attends une livraison pour tester cette poudre de guimauve ( marschmallow) dont j' entends de partout parrler

dernier rinçage avec une eau de lavage du riz ( impossible avec celui dit " américain long") et non de cuisson

le résultat y est, sans la ruine ( les 3 produits doivent coûter au total le prix d' un bon shampoing bio)

 

et Lalo, de son coté, a concocté une mousse pour visage avec de la mousse de babassu, de la glycérine, de l' eau et un conservateur ( plus une fragance facultative)

ce qui est chez une fée AZ assez minimaliste ( j' avis publié sur un cocktail chez Aroma -Zone dont elle avait rendu compte)

on peut refaire cette mousse avec tout tensioactif léger ( sodium lauroyl sarcosinate ou sodium cocoyl isethionate)

en outre, j' ai trouvé chez cette dernière consoeur un déodorant : beurre de karité, huile d' amandes douces, cire d' abeille, fécule,allantoïne ( elle n' en fait pas article de foi), bisabolol  et huile essentielle de palmarosa

celui-ci étant assez proche de mes essais fécule, bicarbonate et graisse végétale à frites, avec le même problème de traces sur les fringues

je lui proposerais plutôt de faire un baume karité ( ou graisse à frites) en remplaçant le bisabolol et l' he de palmarosa par du farnesol lemonester, le lemonester ( trimethyl citrate) étant un absorbeur d' odeurs obtenu par fermentation naturelle et admis en bio

mais je compte bien l' utiliser en lait avec de la cire émulsifiante et du caprylis, matière grasse faiblement pénêtrante ( le complexe lemonester farnesol n' étant pas soluble dans l' eau)

et, tant qu' à suivre les liens, je vous invite à parcourir leurs publications.... (c' est le but de la manoeuvre)