une notion qui parait paradoxale, chacun sachant que l' huile et l' eau ne font pas bon ménage

donc, il ne s' agit pas techniquement d' huile, mais d' un mélange huile- tensioactif sans apport d' eau

 

Nouillémie nous propose la formule suivante

huile (de table) 90%, mousse de babassu 10%

à appliquer au coton pour solubiliser  et enlever le maquillage, puis à éliminer à l' eau ( bien rincer)

 

je l' ai faite tester par Farah des ajonc, laquelle sacrifie à la coquetterie de son jeune age, et l' a trouvée efficace, mais exigeant beaucoup de rinçage faute de quoi la peau reste grasse

 

puis, étant partisan du recyclage des produits cosmétiques qui nous encombrent et détenant depuis un an un litre de shampoing usage fréquent Cosmo Naturel, lequel me laisse les cheveux poisseux (comme un témoin sur deux), j' ai décidé de m' en servir

j' ai donc mis 20 ml de ce shampoing, mélangé à 30 ml de bonne huile de colza...de chez Lidl (source d' oméga 3 miraculeux, parait-il)

 

aprés avoir ajouté comme à chaque préparation 0,6% de cosgard (geogard 221) pour la conservation et bien mélangé, je m' en suis appliqué sur les mains

ensuite, je les ai lavées à l' eau claire; pour mousser, ça mousse!!!

puis, une fois la peau sèche, j' ai constaté une extrême douçeur de la peau (une peau dite de bébé)

 

donc, voilà un recyclage en gel douche nourissant, anti peau sèche, et économique (le shampoing, bio, coûte 12 euros le litre)

toutefois, il y a lieu de bien agiter avant l' emploi ( déphasage partiel)